Etude de defense

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 96 (23918 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INSTITUT des HAUTES ETUDES de DEFENSE NATIONALE

RAPPORT DE 1ère PHASE
52ème SESSION NATIONALE
COMITE N˚6

LA DISSUASION NUCLEAIRE EST-ELLE ENCORE NECESSAIRE DANS LE CONTEXTE GEOSTRATEGIQUE ACTUEL ?

Décembre 1999

La documentation Française :

La Dissuation nucléaire est-elle encore nécessaire dans le contexte géostratégique actuel ? : rapport de 1ère phase / Institut des hautesétudes de défense nationale, 52ème session nationale, Comité numéro 6.

COMPOSITION DU COMITE N˚6
Stéphane ABRIAL

Annie BOURDIL
Hervé BRIOT

Jean-Yves CAPUL
Paul DESTABLE

Philippe-Alexandre ELLENBOGEN

Alain GOUTEL
Patrick HETZEL
Laurence LION

Blandine MICHEL
Bernard MOSCODIER Philippe PERISSE

Bertrand RACT-MADOUX Marc WATIN-AUGOUARD

Présidente : Blandine MICHEL Secrétaire :Philippe PERISSE Rapporteur : Jean-Yves CAPUL

Les opinions exprimées dans ce rapport sont celles des auditeurs

et ne doivent pas être considérées comme une position officielle de l’IHEDN

La documentation Française :

La Dissuation nucléaire est-elle encore nécessaire dans le contexte géostratégique actuel ? : rapport de 1ère phase / Institut des hautes études de défense nationale,52ème session nationale, Comité numéro 6.

SYNTHESE

INTRODUCTION
1. AVEC LA FIN DE L’AFFRONTEMENT EST-OUEST, LE RECOURS A L’ARME NUCLEAIRE PARAIT DE MOINS EN MOINS NECESSAIRE
1.1. Un équilibre bipolaire en Europe qui a reposé sur la protection nucléaire

1.2. L’arme nucléaire : une arme effroyable qui se justifiait face à une menace radicale 1.3. Les progrès en matière de désarmementnucléaire

2. DES MENACES TRADITIONNELLES AUX NOUVELLES MENACES LIEES A LA PROLIFERATION
2.1. La priorité affichée par la Russie pour le nucléaire montre que l’on ne peut ignorer la persistance de cette menace traditionnelle

2.2. La prolifération des armes de destruction massive représente une réelle menace

2.2.1. La prolifération des armes de destruction massive 2.2.1.1. La proliférationnucléaire 2.2.1.2. La prolifération des armes chimiques et biologiques 2.2.1.3. Menaces terroristes et armes de destruction massive
2.2.2. La prolifération des vecteurs
2.3. La France doit-elle réellement craindre aujourd’hui la menace d’utilisation des armes de destruction massive ? 2.3.1. Plusieurs éléments montrent que l’Europe, et la France en particulier, n’ont guère de raisons de se sentir menacéesdirectement par la prolifération des armes de destruction massive

La documentation Française :

La Dissuation nucléaire est-elle encore nécessaire dans le contexte géostratégique actuel ? : rapport de 1ère phase / Institut des hautes études de défense nationale, 52ème session nationale, Comité numéro 6.

2.3.2. Cependant, force est de constater que la prolifération constitue une menace àprendre en compte

3. DE L’EMERGENCE ET DU DEVELOPPEMENT DE NOUVELLES CONTRAINTES POUR LE NUCLEAIRE A LA REMISE EN CAUSE DE LA STRATEGIE DE DISSUASION
3.1. Le développement des contraintes juridiques

3.1.1. Le développement de zones exemptes d’armes nucléaires (ZEAN) 3.1.2. Les engagements d’autolimitation des puissances nucléaires 3.1.3. Les garanties de sécurité données aux Etats nonnucléaires
3.2. L’évolution de l’opinion publique

3.2.1. L’opinion publique internationale 3.2.2. L’opinion publique française
3.3. La doctrine stratégique française semble présenter aujourd’hui certaines limites

4. LA DISSUASION NUCLEAIRE PEUT-ELLE SERVIR A DISSUADER UN PAYS PROLIFERANT ?
4.1. Les stratégies de prévention 4.1.1. les stratégies classiques de prévention 4.1.2. Les stratégiesnouvelles de prévention

4.2. Les stratégies d’action

4.3. Les stratégies de dissuasion

4.3.1. Les stratégies de dissuasion traditionnelles 4.3.2. Les nouveaux modes de dissuasion

5. PISTES DE REFLEXION
5.1. Compléter la dissuasion par la définition d’un nouveau concept, la "coercition", permettant de répondre aux nouvelles menaces

La documentation Française :

La Dissuation...
tracking img