Etude de gpec

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 55 (13670 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ENTREPRISES DE LA SOUS-TRAITANCE AUTOMOBILE DU BASSIN DIEPPOIS
Rapport d’études Décembre 2007

FINANCE PAR LE FONDS SOCIAL EUROPEEN

SOMMAIRE
Introduction A) La sous-traitance automobile : état des lieux 1) Données de cadrage régionales 2) La sous-traitance sur le bassin dieppois 3) Les problématiques des entreprises 4) Quel avenir pour la filière ? B) Lesemplois dans les entreprises de la sous-traitance automobile p.13 1) Les métiers des sous-traitants de l’automobile 2) Des salariés jeunes 3) Métallurgie et emploi féminin 4) L’emploi des travailleurs handicapés (TH) 5) Les contrats C) Ressources humaines et évolution des compétences dans la sous-traitance automobile p.18 1) Les principales problématiques RH 2) L’évolution des compétences 3)Pratiques de recrutement et difficultés rencontrées 4) La GPEC dans la sous-traitance automobile p.3 p.6

D) Préconisations 1) Campagne de communication et découvertes métiers 2) Une formation de fraiseurs-tourneurs 3) GPEC interentreprises Conclusion Annexes

p.27

p.29 p.30

____________________________________________________________

__________________ 2 Les Ressources Humaines dans lesentreprises de la sous-traitance automobile - décembre 2007

FINANCE PAR LE FONDS SOCIAL EUROPEEN

INTRODUCTION

Parmi les missions qui sont confiées aux Maisons de l’Emploi dans le cadre du plan de cohésion sociale, la prospective figure en bonne place. M. Gérard Larcher, alors Ministre du Travail, soulignait le 20 juin 2006 lors de la Journée Nationale des Maisons de l’Emploi : « Richesdes expertises de ses différents intervenants, leurs cahiers des charges identifient ainsi un domaine d'intervention nouveau qui est celui de l'observation, de l'anticipation et de l'adaptation au territoire. Centrées sur un bassin d'emploi précis, les maisons de l'emploi nous permettront d'anticiper les mutations et de lisser les transitions. En effet, c'est une opportunité formidable qui s'ouvre ànous : la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Si les maisons de l'emploi se saisissent de la question, il nous sera possible de préparer les mutations et l'évolution de la reconversion des sites en amont sans passer par les crises. »

La Maison de l’Emploi du bassin dieppois a donc souhaité démarrer une étude, co-financée par le Fonds Social Européen, et dont lesobjectifs étaient doubles : - il s’agissait dans un premier temps de mieux connaître les pratiques en Ressources Humaines des TPE et PME-PMI de son territoire. - dans un second temps, l’étude devait permettre la mise en place d’une convention interentreprises sur la GPEC sur le bassin dieppois dans un secteur donné. Il est à noter que la Maison de l’Emploi met en avant une autre mission, dans le cadrede l’appui aux entreprises du territoire dans la gestion de leurs compétences et de leurs besoins en formation : le soutien aux métiers émergeants et aux secteurs professionnels en tension. Sans que ce soit le sujet de la présente étude, on verra que les conclusions de ce travail mettront en évidence des tensions sur certains métiers et des besoins en formation.

Le premier comité de pilotage decette étude, le 21 mars 2007, réunissait de nombreux partenaires de la maison de l’emploi : la CCI de Dieppe, la Chambre de Métiers, l’AGEFOSPME, l’ANPE, l’Assedic, les syndicats patronaux et salariés (CFE-CGC, CFDT, CGT, FO, CGPME), le GERDET (Groupement des Entrepreneurs des Régions de Dieppe-Eu-Le Tréport), la DDTEFP et le Conseil Régional. Cette première prise de contact a permis dedéterminer le secteur professionnel étudié, étant entendu qu’il n’était pas envisageable de n’en pas cibler un ou de travailler sur un échantillon représentatif des entreprises locales. En effet, si une convention inter-entreprises devait être conclue, ce devait être entre des entreprises d’un secteur professionnel similaire ou suffisamment proche. Il en est de même par exemple pour la mise en place...
tracking img