Etude de la marque kypsta

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1113 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1
Introduction :
L’entreprise DECATHLON fut fondée en 1976 par Michel Leclerc. À l’époque, DECATHLON était précurseur et constituait l’unique grande surface d’articles de sport. L’objectif était d’offrir des équipements pour les sportifs à un prix le plus concurrentiel possible. Décathlon n’était alors qu’un simple distributeur.
Puis, l’internationalisation et l’élargissement du marché àl’échelle européenne a poussé DECATHLON à innover pour rester concurrentiel. C’est pourquoi, en 1986, DECATHLON décida de créer ses propres produits, au travers de la filiale DECATHLON PRODUCTION créée dans ce but. Aujourd’hui, les produits DECATHLON représentent 50% du chiffre d’affaire des magasins. Néanmoins, DECATHLON n’en oublie pas son métier premier de distributeur en continuant de distribuerdes produits extérieurs comme NIKE ou ADIDAS.
En 1996, DECATHLON se lance dans ce qu’ils appellent les marques Passion qui sont des marques satellites. DECATHLON se spécialise ainsi de plus en plus et on dénombre aujourd’hui 7 marques Passion : TRIBORD (sports d’eau), KIPSTA (sports collectifs), QUECHUA (montagne), INESIS (tennis et golf), GEOLOGIC (nature), DOMYOS (fitness), DECATHLON CYCLE(cyclisme). D’abord destinées à permettre à DECATHLON de garder leur stratégie qui était d’offrir des produits de qualité bon marché, les marques Passion sont aujourd’hui de plus en plus spécialisées. Ainsi, DECATHLON CYCLE équipe les équipes cyclistes professionnelles AG2R et COFIDIS de leurs propres cycles, ce qui prouve bien que DECATHLON a dû apprendre un nouveau métier
Q1.a. La ségmentation dumarché du groupe décathlon
- segmentation de l’offre : réalisée par le distributeur qui segmente son offre. Il s’agit des septs types d’univers inspirés de la nature.
- segmentation de la demande :absence de segmentation de la demande dans le cas présent. Décathlon ne s’intéresse pas vraiment à une catégorie de consommateurs mais plutôt à une cible large et différenciée
batie sur une segmentationde l’offre

Stratégie de marque du groupe décathlon
Des marques nationales (pour les experts)
Des marques MDD au total de 7 : plutôt pour les occasionnels
Dualité qui correspond à un marketing différencié

Q1. B.
Matrice SWOT dont on tire une conclusion : le sous segment des balles de beach volleys peut être … pour Décathlon sous la marque Kipsta, au positionnement adapté
2
I)Segmentation et stratégie de marque de Décathlon : Le cas KIPSTA

La stratégie de Décathlon est de segmenter l’offre par différentes sous marques internes à la firme (il s’agit des septs types d’univers inspirés de la nature ) ce qui permet d’être plus proche du consommateur en s’adaptant aux besoins de ce dernier, le but est de toucher différentes catégories de personnes au lieu d’une seule , nonpas en lui proposant 1, 2 ou 3 produit dans chaque domaine pour qu’il choisisse «  au hasard » mais de répondre à des besoins réels axés sur différents thèmes tels que :

* La fréquence de la pratique du sport
* Le budget consacré à cette pratique
* Le niveau dans la discipline

La cible choisie est donc plutôt large, cela va du débutant au sportif confirmé , on peut donc dire qu’iln’y a pas de segmentation de la demande puisque il y a un large potentiel d’achteurs.

3

Lorsque l’on regarde les prix pratiqués par Kipsta, et l’évolution du B-V en Europe,( Depuis les JO de 1996 (Atlanta), le nombre de pratiquant du Beach-Volley augmente de 15% par an en Europe ) on voit bien que ce sous segment est intéressant . Ils défient la concurrence assez facilement par la politiquede prix et qualité. De plus, le B-V reste un sport pratiqué principalement en loisir et sur une courte période et non comme un sport compétition d’où l’intérêt d’avoir une gamme de prix très accessible .

4

La stratégie de Marque :
« La marque est un nom, un terme, un signe, un symbole, un dessin, ou tout combinaison de ces éléments servant à identifier les biens et services d’un...
tracking img