Etude de la parenté entre la civilisation égyptienne et le reste de l’Afrique
 
Les directions de recherchestracées, explorées, défrichées par Cheikh Anta DIOP dans Nations nègres et Culture ainsi que dans ses écrits postérieurs sontnombreuses : l'origine africaine de l'humanité, l'étendue du substratum nègre de l'humanité en dehors du continentafricain, l'origine noire de la civilisation égypto-nubienne, l'antériorité de la Nubie sur l'Égypte, l'origine du mondesémitique, l'identification des grands courants migratoires et la formation des ethnies africaines, la parentélinguistique entre l'Égypte et l'Afrique noire, l'ancienneté de l'âge du fer en Afrique, l'apport de la pensée africaine àla civilisation occidentale dans les domaines des sciences, des arts et des lettres, la formation des États africainsaprès le déclin de l'Égypte, et la continuité du lien historico-culturel jusqu'à l'aube des temps modernes, ledéveloppement des langues africaines, etc.
S'agissant de l'étude de l'Egypte pharaonique et de son appartenance à l'universnégro-africain, il écrit :
"Partant de l'idée que l'Égypte ancienne fait partie de l'univers nègre, il fallait la [à continuer]

Lire la dissertation complète

Citer cette dissertation

APA

(2010, 12). Etude de la parenté entre l'egypte et le reste de l'afrique. Etudier.com. Récupérée 12, 2010, à partir de http://www.etudier.com/dissertations/Etude-De-La-Parent%C3%A9-Entre-l%27Egypte/120278.html

MLA

"Etude de la parenté entre l'egypte et le reste de l'afrique" Etudier.com. 12 2010. 2010. 12 2010 <http://www.etudier.com/dissertations/Etude-De-La-Parent%C3%A9-Entre-l%27Egypte/120278.html>.

MLA 7

"Etude de la parenté entre l'egypte et le reste de l'afrique." Etudier.com. Etudier.com, 12 2010. Web. 12 2010. <http://www.etudier.com/dissertations/Etude-De-La-Parent%C3%A9-Entre-l%27Egypte/120278.html>.

CHICAGO

"Etude de la parenté entre l'egypte et le reste de l'afrique." Etudier.com. 12, 2010. Accédée 12, 2010. http://www.etudier.com/dissertations/Etude-De-La-Parent%C3%A9-Entre-l%27Egypte/120278.html.