Etude de la sculpture de abderrahman rahoule : un regard « genré »

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1368 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Etude de la sculpture de Abderrahman Rahoule : un regard « genré »



PLAN

I. présentation de l’artiste :

1. Biographie
2. Principales exposition de Raoule
3. Le courant

II. Présentation de l’œuvre
1. La thématique et technique 2. Symbolique
III.L’approche genrée de l’œuvre

VI. webographie

I. Présentation de l’artiste :

1. Biographie
Né en 1944 à Casablanca à Derb Soltane, Rahoule a été très tôt influencé par l'architecture de son quartier natal. Son monde de représentation en a été marqué à jamais que ce soit en peinture ou en sculpture.Il a fait sa formation artistique en 1962 à l'école des beaux arts de Casablanca avant de partir à Paris pour intégrer l'école nationale supérieure des arts industriels et des métiers d'art, puis l'Académie populaire des arts.A la fois peintre et sculpteur mais aussi un céramiste aguerri. Il a participé à plusieurs grandes manifestations à l'étranger. Rahoule a été nommé en 2003 directeur de l'école supérieure des beaux arts de Casablanca où il possède en tant que professeur un atelier depuis 1972. Il vit et travaille, actuellement, entre le Maroc (Casablanca et Azemmour) et la France (StFirme Gironde).
2. Les principales expositions de Raoule

2007 : Galerie Venise cadre
2006 : Musée municipal, Agadir
2005 : Galerie 104, El Jadida
Marie de Valbonne, France
2004 : Salon 9, Casablanca
2003 : Galerie art et architecture, Casablanca
Galerie l'Astronome à Bazas, Gironde
2002 : Galerie Aplanos, Asilah
Galerie art et architecture, Casablanca
2001 : Salon 9, Casablanca
1999: Institut français de Casablanca
1998 : Galerie Bassamat, Casablanca
Galerie le Portal, Québéc.
Institut Cervantès, Casablanca
1997 : Galerie Al Manar, Casablanca
1996 : Exposition à Paris organisée par la galerie Al Manar
1994 : Galerie Al Wacety, Casablanca
Galerie Marsam, Rabat
Carrefour des livres, Casablanca
1993 : Musée des Oudayas, Rabat
Galerie Bassamat, Casablanca

3. Lecourant
Rahoule s’inscrit dans le courant artistique marocain contemporain, dans un mouvement semi-figuratif.
En effet, l’art plastique au Maroc est à la fois moderne et contemporain : moderne puisque la plupart des artistes sont formés soit à l’occident soit aux écoles des beaux arts (Casablanca, Tétouan) dont les enseignants sont des lauréats des instituts des beaux arts européens, reproduisantainsi l’image de l’art tel que vécu et institutionnalisé en France ou en Espagne ; contemporain, c’est selon que la plupart de nos artistes qui en ont jeté les bases vivent encore.
III. Présentation de l’oeuvre
1. La thématique et technique de sculpture

Rahoule est un peintre, un sculpteur et un céramiste. Le rapport «charnel» avec la matière est à la base de son travail. «Jesuis en contact direct avec la matière, je la travaille, je la façonne, je la récrée» déclare l’artiste à Hayat Kamal Idrissi pour le journal Le matin, le 27-02-2008.
L’artiste invite les visiteurs de ses expositions de « toucher » ses oeuvres«En touchant mes toiles, les visiteurs contribuent à leur création !», affirme l'artiste au quotidien « Le matin », le 27- 02 -2008.
Le matin le 17-02-2001: «C'est à travers cette mémoire vivante que Rahoule parle, rêve, peint et sculpte. Matérialisation d'un imaginaire fertile, l'acte créatif chez cet artiste est doué d'un génie énergique et libre voire d'une intuition ordonnatrice. L'on pourrait même s'aventurer à dire que dans son œuvre, il y a une peinture de la sculpture et une sculpture de la peinture. Dans cette perspective, l‘œuvre de...
tracking img