Etude de marché confiseries

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1655 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Etude de marché : Les bonbons

Introduction

Les bonbons sont ancrés dans la tradition depuis plus de cinq cents ans. Ils ont évolués au fur et à mesure des époques pour s’adapter à la société en constante évolution. A présent les bonbons ne sont plus réservés à une certaine élite comme cela pouvait être le cas au départ, ni même exclusivement aux enfants comme cela l’était durant le débutdu Vingtième siècle. Aujourd’hui, les bonbons naturels apparaissent et nous nous intéressons d’avantage au contenu de ces produits. Les bonbons sont un produit important car ils représentent une multitude de sentiments ; passant du plaisir à la transgression, de la gratification à la compensation. Nous utilisons ainsi ce produit de diverses manières et il fait entièrement parti de notre quotidien.I. La demande

a) Analyse quantitative

En volume, la demande est estimée à 235 600 tonnes de confiseries consommés  environ 1 bonbon / jour /français.

Les bonbons sont partout et nous en achetons énormément. Toute occasion est bonne à saisir pour « succomber » à ce « petit péché ».

Cycle d’achat :
- pour une occasion planifiée : un anniversaire, une fête, etc.
- de manièrehabituelle
- de manière impulsive : le consommateur va céder à une « envie »

b) Analyse qualitative

 Les consommateurs : ce produit touche potentiellement tous les consommateurs en mesure de pouvoir manger des bonbons et n’ayant pas de contre indications médicales (diabète, surpoids, allergie, etc).

 Les acheteurs :
- les deux sexes
- Les familles (parents, grand parents, enfantsetc..)
- Les entreprises (pour leur publicité et pour leurs clients et les enfants de leurs clients)

 Les prescripteurs :
- Les enfants qui influencent le comportement d’achat des parents
- Les camarades de classe, de loisirs / la famille

 Le comportement :

D’après une enquête de l’INSEE, les femmes vivant seules dépenserait une part plus importante (une part de 5,5% sur lesdépenses alimentaires) dans les confiseries qu’un homme vivant seul (une part de 4,9%).

A l’honneur lors des évènements festifs, en famille et entre amis. Le bonbon représente Plaisir, partage, convivialité et fêtes. Halloween reste le moment phare de la consommation de bonbons. Cette fête a pour tradition d’offrir des confiseries aux enfants. Venue des Etats-Unis, elle est de plus en plus pratiquéeen France.

 Le processus d’achat :
-Habitude de certains produits pour les adultes (nostalgie)
-Consommation individuelle ou de partage
-Découverte de nouveaux produits pour les enfants
-Achat des bonbons liés à l’activité (ex : au cinéma, à une fête foraine etc.)
-L’opportunité (ex : en passant devant la boulangerie).
Achat festif, plaisir, surprise, découverte, impulsif

 Lesmotivations :
-L’impulsion (70% des achats de confiserie relèvent de l'impulsion)
-L’envie de découvrir un nouveau produit
-Possession d’argent de poche pour une enfant
-Faire plaisir à un proche, à soi-même
-Mais aussi le partage, convivialité, douceur, transgression, consolation, régression, présence, récompense, gratification, réassurance, compensation…

 Les freins :

-lesmessages de l’état sur la santé publique
-les recommandations des dentistes
-l’évolution de la consommation vers des produits plus naturels

 Les influences d’achats :
-Le bonbon est pour les consommateurs un moyen de se différencier et d’affirmer leurs goûts propres
-sentiment d’appartenance
-effets, sensations et émotions
-Le bonbon devient alors un médiateur, un moyen pour établir unecommunication privilégiée, une bonne relation de détente et de confiance.

II. L’offre

L’offre a su s’étendre depuis la création de ces sucreries et représente ainsi un ensemble important de variétés pour répondre à tous les goûts.
Alors que la catégorie enfant et la petite confiserie de poche (PCP) progressent, l’offre des bonbons adultes en sachets pêche par son manque d’innovation et le...