Etude de marche celibat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 35 (8530 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ETUDE DE MARCHE « LE MONDE DU CELIBAT »

1- Introduction p 3
2- La demande p 4
21-Les chiffres sur le marché p 5
211-Le célibat en France
212-Les catégories
22-Les statistiquesp 6
23-Leur consommation p 8
3- L’offre p 9
31-Présentation générale
311-Les sites internet
3111-Le leader : Meetic
3112-Le challenger
3113-Les autres
3114-Le fonctionnement
312-Les agences matrimoniales
3121-Les franchises et concessions3122-Les franchiseurs nationaux
A- Le leader
B- Le challenger
3123-Les réseaux régionaux
3124-Les indépendants
313-Les clubs de rencontres
314-Les petites annonces et voyages

32-Le Pestel p 15
321-La politique
322-L’économie
323-Socioculturel
324-Technologique
325-Légal
33-Le schéma de Porterp 16
34-Les rivalités internes p 17
35-Le pouvoir de négociation p 18
351-Les fournisseurs
352-Les clients
36-Les nouveaux entrants p 19
37-Les facteurs clés succèsp 20

4- La conclusion p 21

1-INTRODUCTION

CELIBATAIRE : UN MARCHE HYPERACTIF

Le nombre de célibataires progresse de façon régulière et massive depuis les années 60. Parallèlement, leur physionomie a aussi beaucoup évolué à tel point que l’on parle de moins en moins de célibataires et de plus en plus desolistes. L’intérêt des marques pour les célibataires va en grandissant en cela que les ressources de ce marché croissent à mesure que la cible s’élargit et se diversifie.
Face à ces chiffres impressionnants, les grandes marques ont accordé une importance particulière aux célibataires. Allant du plat cuisiné pour une personne dans les supermarchés aux voyages et vacances spécialisées, la sociétéde consommation s’est adaptée à cette nouvelle “cible”. Plus que s’adapter, le marketing à façonné l’image des nouveaux célibataires, en commençant par les renommer : les solistes. Le marketing a réussi pour cette population à rayer l’impression négative pour en donner une image enviable grâce à tout un ensemble d’artefacts. Les solistes qui étaient autrefois marginalisés sont aujourd’hui portésen triomphe en raison dit-on de leur “esprit libre”. Le 13 février est désormais rebaptisé “Fête des Célibataires” pour rivaliser avec la Saint-Valentin.
Et il est vrai que les célibataires sont de grands consommateurs : ils sortent plus, fréquentent plus souvent les salles de gym et les salons de beauté, achètent plus de vêtements. Dans l’idéologie populaire le marketing a donc réussi à fairedu célibataire une personne branchée, très au fait des nouvelles tendances, amateur de culture et d’art qui prend soin de son corps et dont la philosophie se résume en deux mots : liberté et aventure.
De nos jours, le manque de communication entre les personnes entraine une croissance sans précédent du nombre de célibataires dans notre société. En France, le taux de célibataires serait de 35%selon un recensement INSEE en 2004. En outre, le développement des accès Internet haut-débit est en pleine extension pour satisfaire la demande croissante en nouveaux utilisateurs. En France le nombre d’internautes en mars 2008 était proche de 23 millions, dont 94% avec un accès haut débit. De nombreuses personnes ont donc vu un moyen très facile de faire de l’argent en lançant des sites de...
tracking img