Etude des investissement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5538 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Section 1: Montage d’un dossier de crédit

Nous introduisons ce chapitre par quelques définitions relatives à l’investissement :

❖ La notion d’investissement : L’investissement est un sacrifice de ressources que l’on fait aujourd’hui dans l’espoir d’une rentabilité future plus importante que le décaissement initial, lequel correspond au coût de l’investissement. Dès lors, il est utilede préciser que toute initiative d’investissement mérite d’être au préalable étudiée dans ses moindres contours pour éviter les risques d’erreurs souvent très coûteux, voire ruineux. Coûteux parce que souvent les investissements supposent des sommes importantes ; ruineux car un investissement est irréversible : quand il est réalisé, il devient impossible de revenir en arrière, même si certainséléments de cet investissement peuvent être revendus.

❖ La notion du projet : Un projet d’investissement est une opération entraînant une
affectation de ressources à un projet industriel ou financier dans l’espoir d’en retirer des flux de liquidités sur un certain nombre de périodes afin d’enrichir l’entreprise.

Tout au long de ce chapitre, nous allons essayer de présenter la méthoded’évaluation suivie par le banquier, de la réception du dossier jusqu’à la prise de décision.

I -Constitution d’un dossier de crédit d’investissement

Le demandeur de crédit doit fournir un certain nombre de documents à son banquier afin que ce dernier puisse l’identifier. Ces documents sont :

1- Demande de crédit :

Elle doit être signée par le client ou la personne habilité àengager l’entreprise en matière de crédit. Elle doit préciser la nature des crédits sollicités, leur montant et leurs objets ainsi que les garanties proposées..

2. ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE
Cette étude est élaborée généralement par des bureaux d’études ou de comptabilité spécialisés. Elle permet de présenter le projet et d’apprécier la viabilité de celui-ci sur tous les plans (marché,commercial, technique et coûts).

3. DOCUMENTS ADMINISTRATIFS ET JURIDIQUES
▪ Copie conforme du registre de commerce ;
▪ Copie conforme des statuts pour (les personnes morales) ;
▪ Procès verbal de l’assemblée générale des actionnaires conférant au gérant ou directeur général de l’entreprise, les pouvoirs de contracter des emprunts si cette disposition n’est pas prévue par les statuts ;
▪ Copielégalisée de la décision d’octroi des avantages délivrée par l’ANDI ;
▪ Copie du bulletin officiel des annonces légales (BOAL) ;
▪ Copie légalisée du titre de propriété, de la décision d’attribution ou de concession du terrain.

4. DOCUMENTS FISCAUX ET PARAFISCAUX

▪ Extrait de rôle apuré ;
▪ Attestation de mise à jour ou de non affiliation CNAS ;
▪ Attestation de mise à jour ou de nonaffiliation CASNOS ;
▪ Bilans et annexes des trois derniers exercices lorsqu’il s’agit d’une demande d’extension ou d’un renouvellement ;
▪ Facture pro forma et/ou contrat d’achat d’équipement ;
▪ Devis descriptif et estimatif des travaux de bâtiment et génie civil ;
▪ Expertise et/ou document justificatif des travaux déjà réalisés ou matériel acquis.

5. DOCUMENTS TECHNIQUES
▪ Permis deconstruire ;
▪ Plan d’architecture ;
▪ Autorisation de concession et étude géologique.

II- Etude de la viabilité du projet

«Il serait inutile de mener l’analyse de rentabilité financière d’un projet si déjà il n’est pas viable».

Ainsi, le banquier devra obligatoirement passer par une étude de viabilité qui lui permettra d’arrêter les dépenses d’investissement ainsi que lesrecettes et coûts d’exploitation.
L’étude technico-économique à mener par le banquier, doit porter essentiellement sur les éléments suivants :
- Identification du client et présentation du projet ;
- L’analyse du marché et du produit ;
- L’analyse technique ;
- Estimation des coûts.
1- Identification du client et présentation du projet :
Comme pour les crédits...
tracking img