Etude du magazine routes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1425 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Colas est une entreprise française de travaux publics. Cette entreprise est spécialisée dans la construction des routes et des infrastructures de transport. Elle emploie près de 69 000 salariés dans 40 pays. La communication interne est très importante dans ce type d’entreprise, présente au niveau international. Le journal interne est alors un bon moyen de créer ou de consolider une cultured’entreprise. Le magazine Routes fait ce lien entre tous les corps de métiers mais aussi entre les différents pays dans lesquels Colas est présent. Ce numéro spécial du magazine interne nous montre, par son titre « Hommes et Femmes de Colas », que l’entreprise veut s’intéresser à ses salariés et ainsi présenter les salariés de l’entreprise. Cela va même au-delà de la simple présentation de salariés,puisqu’elle s’intéresse également à la personne, à l’humain qu’est ce salarié. C’est une manière de montrer que Colas veut que ses salariés soient heureux au travail comme en dehors. Que l’humain est aussi important que la productivité, le management, la réflexion. Colas a d’ailleurs fait de « l’humain » une des valeurs phares de sa stratégie. L’entreprise veut montrer qu’elle n’est pas comme toutesles grandes entreprises qui ne s’intéressent à ses salariés que pour leur productivité. D’ailleurs, l’image de couverture parle d’elle-même, puisque l’on voit une femme, salariée de Colas, sourire avec en arrière plan la nature et un plan d’eau. Elle n’est donc pas présentée dans son cadre habituel de travail mais plutôt dans sa vie quotidienne, dans sa vie privée.

Ce magazine spécial estexclusivement consacré à la présentation de salariés. C’est un recueil de portraits différents. C’est une petite vision des profils différents et complémentaires que comprend l’entreprise. De plus, les salariés présentés appartiennent à toutes les catégories socioprofessionnelles de l’entreprise, du cadre à l’ouvrier en passant pas les routiers, les chefs de chantiers, etc. Les portraits sont présentésen pleine page ou sur une demi-page, mais ils sont tous de la même longueur. Il n’y a pas plus de mots si le portrait est présenté sur une page entière. Dans ce cas, l’image a une importance prépondérante dans le portrait, puisqu’il est alors écrit en bas de l’image. Il n’utilise qu’un tiers de la page. Les images nous présentent des personnes en action dans leur métier mais aussi dans leur viepersonnelle, familiale (certains sont en train de pêcher, d’autres en train de jouer à un instrument de musique). Le logo Colas n’est pas toujours présent sur les photos, et lorsqu’il y est, c’est parce qu’il y a un objet, par exemple un camion, qui est représenté. Le logo est de l’entreprise est donc présent de manière subtile. Toutes les personnes qui figurent sur les photos ont le sourire. C’esttrès important puisque cela nous montre le bonheur des salariés que cela soit dans leur vie professionnelle ou dans leur vie privée. L’humain est, encore une fois, mis en avant de manière importante dans ce magazine. Tous les portraits utilisent la même forme. Tout d’abord, nous avons le prénom et le nom du salarié. Le fait que l’on lise en premier le prénom et non le nom du salarié est trèsimportant car cela permet de créer de la proximité avec le lecteur. Ensuite, nous avons, en lettres capitales, la fonction du salarié ainsi que le nom de l’entité de Colas pour laquelle il travaille et le pays. Là encore, le fait de définir exactement son poste et le lieu sur lequel il travaille crée un lien de proximité avec le lecteur qui peut s’identifier au salarié présenté. Entre la « présentationgénérale » et le corps du portrait, il y un titre qui est, en fait, un verbatim du salarié et qui est assez explicite sur le corps du portrait. Le verbatim sélectionné est généralement un élément positif que le salarié a cité sur le fonctionnement ou sa vision de l’entreprise : « L’agence fonctionne comme une petite famille ». Ce titre est très important puisqu’il donne le ton du portrait et...
tracking img