Etude gestion psa peugeot citroen

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2318 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cristobal ORDINOLA TORRES
MP3B
2009-2010

Compte de Résultat

Introduction

Ce rapport présente le compte de résultat de ma société : PSA Peugeot-Citroën sur les exercices de 2005, 2007 et 2008 à partir des données trouvés sur le site «Les Echos ».
Nous allons voir à travers ce document comptable comment établir une synthèse sur l’ensemble des charges et des produits et d’y établir lastructure du compte de résultat qui se répartit suivant trois grands axes :
-L’analyse des soldes intermédiaires de gestion (SIG)
-L’analyse de la capacité d’autofinancement (CAF)
-L’analyse des Ratios
A partir de ces différentes analyses, nous jugerons de la performance et de la rentabilité de l’entreprise car le but ultime est qu’elle puisse dégager un bénéfice et ainsi maximiser son profit.I-/ Analyse des soldes intermédiaires de gestion
Cet élément va nous permettre d’apprécier les performances de PSA et notamment la formation de son résultat. Ceci nous permettra de mieux comprendre comment se forme sa richesse.

* Marge Commerciale/ Production de l’Exercice
| 2005 | 2007 | 2008 |
Vente de marchandises | 528 671 000 | 2 011 422 000 | 1 909 573 000 |
Achats demarchandises | 537 152 000 | 1 056 192 000 | 981 788 000 |
Variation de stocks de marchandises | 4 949 000 | 20 175 000 | 3 378 000 |
MARGE COMMERCIALE | - 13 430 000 | 935 055 000 | 924 407 000 |
Production vendue | 57 095 936 000 | 56 661 314 000 | 51 704 259 000 |
Production stockée | -14 307 000 | 145 753 000 | 692 476 000 |
Productionimmobilisée | 38 747 000 | 101 026 000 | 185 192 000 |
PRODUCTION DE L'EXERCICE | 57 120 376 000 | 56 908 093 000 | 52 581 927 000 |

L’activité productrice de la société (qui subit une baisse de plus de 5 milliards d’euros) est nettement supérieure à son activité commerciale (en hausse de 2005 à 2007 mais se maintient en 2008), ceci est logique s’agissant d’unfabricant d’automobile.

* Valeur Ajoutée
Achat de matières | 49 987 006 000 | 49 987 006 000 | 48 770 070 000 |
Variation de stocks de matières | -3 486 000 | 609 000 | 3 378 000 |
Charges Externes | 5 891 713 000 | 5 671 368 000 | 6 171 200 000 |
VALEUR AJOUTEE | 1 231 713 000 | 2 184 165 000 | - 1 438 314 000 |

Avant la crise financière, la sociétéétait en mesure davantage de richesse (plus de 1 milliard en 2005 et plus de 2 milliards en 2007) essentiellement grâce à l’achat de matières premières que des produits sous-traités. Cela n’a pas pu être le cas en 2008 car elle termine en négative (presque 1.5 milliards d’euros en moins).

* Excédent Brut d’Exploitation
Impôts et taxes | 339 286 000 | 310 578 000 | 295 137 000 |
Salaireset traitements | 339 286 000 | 3 048 825 000 | 295 137 000 |
Charges sociales | 1 281 050 000 | 1 264 222 000 | 1 151 958 000 |
Subvention d'Exploitation | 25 673 000 | 23 590 000 | 25 854 000 |
EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION | - 702 236 000 | - 2 415 870 000 | - 3 154 692 000 |
La société ne génère pas de bénéfice. Elle n’a donc pas été capable de financerses charges sociales à partir de sa valeur ajoutée d’autant plus que ces charges sociales représentent la moitié voir la totalité de la valeur ajouté de l’entreprise.
* Résultat d’Exploitation
Dotations d'exploitation | 1 462 079 000 | 1 706 931 000 | 1 401 135 000 |
Autres charges | 5 891 713 000 | 1 070 605 000 | 1 070 605 000 |
Reprises sur amortissement et provisions | 697 524 000 | 1332 012 000 | 635 052 000 |
Autres produits | 205 238 000 | 205 238 000 | 394 407 000 |
RESULTAT D'EXPLOITATION | 118 184 000 | 1 006 520 000 | -799 009 000 |
Avant la crise, l’activité d’exploitation demeurait rentable, le renouvellement de machine et l’utilisation des brevets ont eu une influence très limitée sur le résultat d’exploitation, ceci s’explique par un EBE très en baisse de...
tracking img