Etude ikea

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5047 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE
I - Implanter IKEA à la Réunion : une idée, un concept 3
A. Une idée nouvelle 3
B. Un concept innovant 3
a) Les critères 3
b) La franchise 4
c) Les magasins IKEA 5
d) L’implantation 6
C. Les aspects positifs et les craintes 6
II - IKEA et les autres 7
A. IKEA 7
a) Hier 7
b) Aujourd’hui 8
B. FLY 10
C. CONFORAMA 10
D. BUT 11
E. MONSIEUR MEUBLES 11
F. LA CAMIF 11
G.ROCHEBOBOIS 12
III - Les tendances du marché 12
A. Le Positionnement d’IKEA 12
a) La carte perceptuelle 12
b) Des prix compétitifs 13
B. Le marché mondial 14
C. Le marché francais 14
IV - Le comportement des consommateurs 19
A. IKEA : une véritable politique de fidélisation du client 19
B. Les études marketing d’IKEA 20
a) Enquêtes de satisfaction globale 20
b) Enquêtes ponctuelles desatisfaction magasin 21
c) Mesure quotidienne de la satisfaction 21
d) Ça déménage chez IKEA 22
V - Conclusion 22
VI - Sources 23
Implanter IKEA à la Réunion : une idée, un concept

Une idée nouvelle

L’île de la Réunion aussi diversifiée qu’elle soit, ne connait que très peu de magasins de mobiliers. Les grandes références de l’île sont But et Conforama. Ce dernier appartient au deuxièmegrand groupe réunionnais : le groupe Dindar.

Le groupe Dindar c’est :

Le secteur automobile avec  Dindar Auto qui distribue Opel, Fiat, Lancia, Alfa Roméo, Suzuki et Land Rover.

Le secteur de l’ameublement et l’équipement de la maison avec Confo Réunion plus connu sous la franchise Conforama et Dindar Confort.

Le secteur informatique avec principalement Dindar Informatique.

Les cinqsociétés d’exploitation représentent au total une centaine de millions d’euros de chiffre d’affaires soit 60% dans l’automobile, 30% dans l’ameublement et enfin 10% dans l’informatique.

Le président du groupe, François Caillé, explique que “cette acquisition va nous permettre, avec sept nouvelles marques, de conforter nos parts de marché dans le secteur automobile. Avec DINDAR et les enseignesCONFORAMA et DINDAR CONFORT, notre groupe se lance également dans un nouveau créneau de distribution spécialisée, celui de l’ameublement et de l’équipement de la maison.”

Il y a également d’autres magasins de décoration comme GIFI et de bricolage & d’agencement d’intérieur et d’extérieur tels que La Peyre, Le Roi Merlin ou encore Mr Bricolage. Mais ces magasins ne correspondent pas entièrement ausecteur d’activités d’IKEA ; bien qu’il soit important de les noter.

Nous avons donc choisi d’étudier l’implantation d’IKEA à la Réunion, ce qui nous apparait comme une manière de relancer ce marché encore trop restreint, et d’innover en matière de magasins de meubles et de décoration.

Un concept innovant

Les critères

Afin d’implanter IKEA à la Réunion il faut répondre à plusieurscritères :

• Le prix des produits : ils ne doivent pas être excessifs par rapport à la métropole.

• Le lieu d’implantation et sa zone de chalandise : prendre en compte la concurrence et le comportement des consommateurs.

• La communication : trouver comment attirer les clients face aux concurrents déjà implantés, comment répondre au mieux aux attentes des réunionnais et, àlong terme, les fidéliser.

La franchise

La franchise représente un autre point important à propos de cette implantation à la Réunion.

Le fondateur d’IKEA, Ingvar Kamprad, a été soucieux de créer un Groupe dont la structure et l’organisation garantissent indépendance et sécurité à long terme. Le Groupe IKEA appartient à une fondation, la Stichting Ingka, basée aux Pays-Bas. La fondationdétient Ingka Holding B.V. la société mère de toutes les sociétés, du groupe industriel Swedwood aux filiales de distribution nationale. Ingka Holding B.V. à la responsabilité des activités du Groupe et de la direction générale du Groupe IKEA, dont Anders Dahlvig et Hans Gydell sont respectivement le Président et le Vice-Président. Inter IKEA Systems B.V. est le propriétaire du concept et de la...
tracking img