Etude sur le secteur des taxis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3576 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Économie industrielle

[pic]

SOMMAIRE

I. Analyse des conditions de base du secteur
• Définition
• Degré de maturité du secteur
• Composition de la main d’œuvre
• Rôle respectif de l’Etat et du marché
• Caractéristiques de l’offre
• Caractéristiquesde la demande

II. Analyse de la structure du secteur
• Degré de concentration relatif au secteur
• Analyse des forces concurrentielles

III. Performances du secteur
• Participation à la croissance
• Poids dans l’équilibre extérieur
• Productivité apparente du travail• Performance de l’emploi
• Evolution des prix à la consommation dans le secteur par rapport à l’inflation

IV. Evolution de secteur

Annexes

I. Analyse des conditions de base du secteur

• Définition du secteur :

Les chauffeurs de taxis sont répertoriés par l’INSEE sous le code 60.2E de la Nomenclature d’Activité Française.Intitulée « Transport de voyageurs par taxis », cette classe comprend notamment :

(Le transport de voyageurs par taxis, y compris les services des centrales de réservations ;

(L’exploitation de voitures de petites et de grande remise ;

(La location de voitures avec chauffeur ;

(Le transport non médicalisé de personnes à mobilité réduite ;

(Les radios – taxis.

(SourceXerfi)

Degré de maturité du secteur :

[pic]

Pour la quatrième année consécutive, le chiffre d’affaire du secteur du transport de voyageurs par taxis a de nouveau progressé en 2004, pour se porter à plus de 1.6 milliard d’euros (+60,8% sur un an). Depuis près de trois ans, la croissance du chiffre d’affaire du secteur oscille entre 6.8% et 7%. Cette croissance s’expliquenotamment par la hausse des prix des carburants depuis l’année 2004 (4ème trimestre). Cette hausse a incités les ménages a recourir aux services de taxis plutôt que d’utiliser leurs propres véhicules.

En revanche, le chiffre d’affaires par entreprise, connaît lui, une diminution progressive depuis les années 2000. Il est passé de 23,1 millions d’euros en 1998 à 16,8 millions d’euros en 2004. Eneffet, certains textes législatifs ont facilités la délivrance de licences dans le secteur, ce qui a provoqué une envolée du nombre de taxis professionnels. Ce qui explique la baisse du chiffre d’affaires par entreprise, face à une hausse constante du chiffre d’affaires du secteur.

[pic]

Les variations du chiffre d’affaire du secteur des taxis, peut également s’expliquer par l’augmentationde la consommation des ménages dans les transports urbains. En effet, sur la période 2001 à 2003 on observe une augmentation des variations du CA du secteur des taxis (cf. tableau +12,4%) et en parallèle une diminution de la consommation des transports urbains par les ménages sur cette même période, qui pourrait s’expliquer par une constante hausse des tarifs depuis 1999 jusqu’à aujourd’hui,d’importants mouvements de grèves ainsi que d’éventuels risques d’attaques terroristes.
Les transports urbains, comprennent les transports de voyageurs par chemins de fer, métro, bus, tramway, cars, etc.
A partir de 2003, on observe que la consommation des ménages dans les transports urbains augmente nettement alors que l’augmentation de la variation du CA du secteur des taxis est plus faible (+2,4%).Ces observations nous permettent d’affirmer que la consommation des ménages dans les transports urbains, a une incidence sur le secteur des taxis.

[pic]
(source Xerfi)

[pic]

• Composition de la main d’œuvre :

Le secteur des taxis regroupe en 2006, 38375 salariés dont 15500 présents à Paris. Parmi eux, 80% sont des hommes, et 20% sont des femmes.

Un chauffeur de...
tracking img