Etude d'analyse du potentiel de la branche industrielle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1839 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
RAPPORT DE SYNTHESE

ETUDE D’ANALYSE DU POTENTIEL DE LA BRANCHE INDUSTRIELLE

CERAMIQUE

ETUDE REALISEE AVEC LE SOUTIEN FINANCIER DU PROGRAMME MEDA DE L'UNION EUROPEENNE

2003

ETUDE REALISEE PAR
Cabinet : Consultants internationaux : ASTER M.Pier Giorgio BURZACCHINI M.Raimondo CICCU M.Adnane BERBACHE

Consultant national:

COMITE DE PILOTAGE
Président :
M. YOUSSEF ENNADIFI -Président de la Fédération des Industries des Matériaux de Constructions (FMC)

Membres :

Association Professionnelles des Industries de la Céramique (APIC) Ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à Niveau de l’Economie (MICMNE) Agence Nationale pour la Promotion de la Petite et Moyenne Entreprise (ANPME) Euro Maroc Entreprise (EME)

Cette étude a été réalisée avec le soutienfinancier du programme MEDA de l’Union Européenne. Le contenu de ce document relève de la seule responsabilité de ses auteurs et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l’Union Européenne.

SOMMAIRE
SYNTHESE 1ère Partie : SITUATION ACTUELLE ET POSITIONNEMENT INTERNATIONAL I – DIAGNOSTIC ET ANALYSE DE L’ENVIRONNEMENT DE L’INDUSTRIE DE LA CERAMIQUE AU MAROC I.1 –L’INDUSTRIE DE LA CERAMIQUE AU MAROC I.1.1 - HISTORIQUE ET PRINCIPALES ETAPES D’EVOLUTION I.1.2 - SITUATION ACTUELLE ET POIDS DU SECTEUR I.1.3 - ENTREPRISES DU SECTEUR I.1.4 - PRODUCTION I.1.5 - EMPLOI I.1.6 - FACTEURS DE COMPETITIVITE I.1.7 - UNIVERS DE LA DEMANDE I.1.8 - COMMERCE EXTERIEUR I.1.9 - RESULTATS DES DIAGNOSTICS II – SITUATION INTERNATIONALE DE LA BRANCHE CERAMIQUE II.1 - EVOLUTION DE LAPRODUCTION MONDIALE II.2 - LES CRITERES D’EXCELLENCE III – ETUDE BENCHMARKING DE LA BRANCHE CERAMIQUE III.1 III.2 III.3 III.4 III.5 III.6 CAS DE L’EGYPTE CAS DE LA TURQUIE CAS DE LA TUNISIE CAS DE L’ESPAGNE CAS DE L’ITALIE DONNEES COMPARATIVES DES PAYS DE BENCHMARKING 7 9

11 11 11 11 13 13 14 15 17 20 21 28 28 29 31 31 31 31 31 32 32

IV – ANALYSE DES FORCES, FAIBLESSES, OPPORTUNITES, MENACES ETRISQUES (SWOT) DE LA BRANCHE CERAMIQUE AU MAROC IV.1 - POINTS FORTS IV.2 - POINTS FAIBLES IV.3 - OPPORTUNITES IV.4 - MENACES IV.5 - RISQUES

36 36 36 37 38 38

RAPPORT DE SYNTHESE DE LA FILIERE CERAMIQUE

5

2ème Partie : STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE LA CERAMIQUE ET PROGRAMME D’ACTIONS I – RECOMMANDATIONS STRATEGIQUES POUR LA MISE A NIVEAU DU SECTEUR I.1 – SCENARIOS STRATEGIQUESET RECOMMANDATIONS I.1.1 - SCENARIO 1 : AUGMENTATION SIGNIFICATIVE DU MARCHE DE LA CERAMIQUE I.1.2 - SCENARIO 2 : SOUS-TRAITANCE DES PRODUCTIONS SPECIALISEES I.1.3 - SCENARIO POUR L’INDUSTRIE SANITAIRE I.1.4 - RECOMMANDATIONS I.1.5 - PLAN D’ACTIONS I.1.6 - FICHES PROJETS II – ACTIONS / OBJECTIFS II.1 - ACTIONS POUR UNE INDUSTRIE PLUS PERFORMANTE II.2 - ACTIONS POUR L’AUGMENTATION MASSIVE DE LAPRODUCTION NATIONALE II.3 - ACTIONS POUR LE RENFORCEMENT DES ASSOCIATIONS

41 43 43 44 45 45 45 46 47 49 49 50 51

SYNTHESE
Le secteur de la céramique a un important potentiel de développement au Maroc. En effet, fort de 40 établissements qui, pratiquement toutes, tournent à plein régime, ce secteur ne produit actuellement que 37 millions de m3 de carreaux céramiques et 2.5 millions de piècessanitaires. Si la production d’articles sanitaires, majoritairement destinée à l’exportation, parvient à couvrir les besoins du marché local, il n’en est pas de même pour celle des carreaux qui, pour faire face à la demande nationale, est complétée par des importations en provenance d’Espagne et d’Italie. Ces importations ne se sont pas faites de manière rationnelle. Le marché marocain étant peuprotégé, des matériaux de mauvaise qualité l’envahissent chaque jour davantage, ce qui, à la longue, menace la survie d’une industrie céramique peu organisée. Des mesures de protection du marché local s’imposent, toutefois, en raison des accords de libre échange signés par le Maroc, elles ne sont pas suffisantes pour assurer la pérennisation de cette industrie. En effet, l’étude benchmarking...
tracking img