Etude d'une galerie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1693 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Présentation de l’entreprise.

J’ai effectué mon stage à la galerie d’art contemporain Anton Kern Gallery à New York. J’ai pris contact avec cette galerie grâce au bureau des stages de l’ICART.

La galerie se situe à Chelsea. Depuis années 1990, ce quartier s’est développé et est devenu un quartier phare de l’art contemporain. En effet les historiques garages et entrepôts de MeatpackingDistrict ont été progressivement rachetés, pour faire place à des galeries d'art contemporain qui sont devenues une référence internationale incontestée dans ce domaine. Actuellement il existe environ 200 galeries à Chelsea qui expriment réellement les courants mondiaux les plus importants, comme ce fut le cas de Paris au début du XXe siècle.

L’Anton Kern Gallery s’occupe d’une trentaine d’artistes.Son directeur, Antont Kern, est dans l’art contemporain depuis sa naissance. En effet son père est l’artiste contemporain Georg Baselitz.
Georg Baselitz travaille par séries et débute la pratique de l'eau-forte en 1964. Aujourd'hui il fait partie des artistes contemporains les mieux cotés. Il est actuellement professeur à la Hochschule der Künste de Berlin, où il fut élève il y a cinquante ans.Pour diriger la galerie Anton Kern a fait appel à deux hommes brillants : Christoph Gerozissis et Michael Clifton.
Christoph Gerozissis est un historien de l’art, il a toujours étudié l’art et c’est tout naturellement qu’il s’est dirigé vers l’art contemporain il y a quinze ans. D’origine allemande et grecque, il s’occupe de plusieurs artistes tout comme Michael Clifton.
Michael Clifton,amateur d’art, collectionne depuis longtemps des oeuvres l’art contemporain et maîtrise le sujet à la perfection.

En plus des deux directeurs, la galerie compte parmi ces employés :
- une archiviste, Bridget Finn,
- une responsable du recensement des oeuvres, de leur emplacement, et de la gestion des entrées et sorties de chaque œuvre, Jenny Hibberd
- un chef de l’empaquetage desoeuvres, David Marshall,
- un chef de bureau, Elodie Trouche-Perrin.

J’occupais le poste de stagiaire assistante d’Elodie Trouche-Perrin.
Mon activité au sein de la galerie.

Lorsque j’ai pris contact avec la galerie Anton Kern, Elodie Trouche-Perrin, l’office manager, m’avait prévenu que je n’aurai pas de tâche d’expertise à faire mais que je serai son assistante. Ma principale missionétait la mise à jour de la base de données des artistes, mais aussi la préparation des vernissages et dîners des événements à venir.

Ma première tâche, une fois arrivée à la galerie, fût de prendre connaissance des artistes pris en charge par la galerie, de leurs travaux, en d’autre mots, de me familiariser avec la galerie et ses artistes. Les artistes, ainsi que les photographies de leurstravaux, sont répertoriés dans une base données interne à la galerie.

Un des artistes, Anne Collier, venait de publier un livre sur ses travaux, et pour l’occasion la galerie a voulu organiser une séance de dédicace dans un bar-lounge.
J’ai créé le carton d’invitation de cet événement : choisir l’image, la retravailler sur Photoshop afin que son format soit adéquat pour les invitations envoyées parinternet, découper les invitations imprimées pour les envois par voie postale. Le soir de l’événement, j’ai accueillis les invités possédant un carton d’invitation, et mis les livres de notre artiste en bonne place.

[pic]

L’exposition en place à mon arrivée à la galerie était celle de deux artistes : Matthew Monahan et John Boch.
L’exposition principale était celle de Matthew Monahan. JohnBoch, quant à lui, était installé dans la seconde salle de la galerie.

L’exposition suivante débutait le 20 novembre 2008. Les œuvres de cette exposition étaient très fragiles car l’artiste faisait essentiellement des sculptures. Une surveillance et une vigilance était demandée, surtout lors des jours d’affluence.

Les expositions à la galerie Anton Kern durent en moyenne un mois, et la...
tracking img