Etudes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6298 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Bilan de l’année publicitaire sur Internet


Selon 5e édition de l’Observatoire de l’e-pub,  le marché de la communication online a progressé de 9% en 2010 pour atteindre 2,31 milliards d’euros nets de chiffre d’affaires. Cette croissance touche l’ensemble des canaux de communication à l’exception de l’emailing.
Le search, leader des investissements publicitaires sur Internet
Publicité surInternet : +9% en 2010
Plus précisément, selon cette étude du Syndicat des Régies Internet et de Capgemini Consulting, en partenariat avec l’UDECAM, le Search (liens sponsorisés) poursuit sa progression, porté par les usages de l’Internet, avec une croissance de 9% de son chiffre d’affaires par rapport à 2010 et un montant investi de 960 millions d’euros nets.
Le display s’affiche en 2e positionDeuxième segment en valeur, avec 540 millions d’euros nets de chiffre d’affaires, le Display (publicité graphique) enregistre une hausse de 12% en 2010 avec une accélération au second semestre. Le format vidéo fait une percée significative. « Le marché du display s’est révélé plus dynamique que prévu en 2010 et cette tendance va se confirmer en 2011. La meilleure segmentation des offres, enparticulier la mise en valeur du premium et la croissance des formats à forte valeur ajoutée comme la vidéo ou les opérations spéciales participent fortement à la valorisation du média. Dans cette période de sortie de crise, le display retrouve son rôle de locomotive des investissements digitaux tant en volume qu’en valeur » analyse Luc Tran Thang, Président du SRI.
L’Affiliation totalise un chiffred’affaires de 180 millions d’euros en 2010 avec une progression de 15% sur l’année. Les plateformes (gérant des programmes d’affiliation entre des annonceurs, des e-marchands et des sites affiliés) continuent de présenter une forte attractivité en tant qu’apporteur d’affaires pour les e-commerçants. La baisse d’efficacité de l’emailing constitue cependant un frein pénalisant.
Après une fortebaisse en 2009, l’emailing connaît à nouveau un recul de 9% (soit 95 millions d’euros nets de chiffre d’affaires) qui s’explique, notamment, par un durcissement des règles anti-spam.
Les Comparateurs de prix affichent une progression de 19% (soit 120 millions d’euros de chiffre d’affaires) soutenue par le dynamisme du e-commerce et l’arrivée de nouveaux annonceurs, notamment les grandes marques duoff-line.
Dopé par la diffusion des smartphones et la promotion de nombreuses applications, la publicité sur Mobile connaît une forte croissance de 23% en 2010 et atteint 27 millions d’euros nets de chiffre d’affaires.
Avec l’écosystème smartphones / applications, le mobile semble faire la démonstration de sa qualité et de sa valeur, attirant de nouveaux annonceurs premiums comme le luxe oul’automobile. L’enjeu pour les annonceurs est de pérenniser l’usage de leurs applications.
2010 : explosion de la publicité vidéo
L’explosion de la publicité vidéo constitue un des faits les plus marquants de 2010. Pour répondre à la forte demande des annonceurs, les éditeurs développent les contenus vidéo premiums.
Selon Jérôme Bourgeais, Directeur associé au sein de Capgemini Consulting, « le marchéde la publicité vidéo instream, estimé à 30 millions d’euros nets en 2010 et multiplié par 2,5 par rapport à 2009, présente un potentiel encore élevé en 2011. Complémentaire à la TV classique, le mode d’expression vidéo digital offre en effet de nouvelles perspectives et évolue vers plus de créativité et d’interactivité. »
La publicité à la performance “pousse” en 2010
Le marché de la publicitéà la Performance se développe aux côtés du Branding dans une logique de complémentarité et non de substitution. Sa part dans le Display total est en légère progression. Le ciblage par retargeting a suscité un engouement cette année, en particulier auprès des e-commerçants.
Parallèlement, le Branding s’appuie sur des opérations spéciales de grande ampleur inscrites dans la durée. Les acteurs...
tracking img