Etudiant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2093 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les effets de la multinationalisation sur le plan économique et politique¨

Les FMN possèdent un pouvoir important qui peut parfois contrer le pouvoir des Etats. Les pays d’origine, tout comme les pays d’accueil, ont une attitude partagée à l’égard du phénomène de la multinationalisation. Nike intensifie sont implantation dans le monde. Les impacts de cette multinationale sont variables sur leplan économique et politique. Nous allons étudier dans un premier temps les avantages et dans une deuxième partie les limites pour les pays d’accueil (les pays en développement) et le pays d’origine (USA).

Cliquez pour agrandir

Les pays hôtes profitent des transferts de technologie effectués par Nike qui s’implante sur leur territoire leur permettant ainsi un raccourci technologique grâcenotamment aux IDE.

Certains pays d’accueil comme par exemple l'Indonésie ont même pu rattraper leur retard technologique avec l’exemple dans le textile du tissage des fibres jusqu'à sa fabrication. Progressivement, les firmes vont diffuser dans le tissu local un savoir-faire, des modes de production qui vont être meilleurs que les modes anciens tout en conservant son cœur technologique.
Dansun PED, Nike apporte des technologies, ce qui est censé favoriser le développement technique et les méthodes d’organisation du travail. Comme par exemple avec l’ONU où l’idée est que par l’intermédiaire de cette organisation il y ait un transfert de technologie.
La productivité passe donc par les mêmes techniques que dans le pays d’origine et élève ainsi le degré d’intensité capitalistique dupays d’accueil. Alors, il y aurait amélioration de la productivité par l’amélioration des techniques. On assiste aussi à un transfert de connaissances et de formation par l'apprentissage de cette main d’œuvre.

Les salariés obtiennent une meilleure expérience par des apports d’emplois très qualifiés venant de la maison mère.

De plus, Nike constitue une nouvelle entité de production quientraîne des investissements. En effet, en investissant dans le pays d’accueil, Nike va faire entrer des capitaux dans le pays et constituer ainsi une source importante de financements ce qui est un facteur de croissance par l’augmentation du capital. Ceci aura pour conséquence une amélioration du solde commercial ; en effet, avec la présence de Nike dans les pays d’accueil, Nike permet de réduirel’importation de certains biens désormais produits sur place. Par ailleurs, les exportations du pays hôte augmentent notamment du fait du développement de l’implantation des filiales « atelier » et « relais » sur son territoire. Ces exportations ont un impact sur l’équilibre extérieur, le solde de la balance commerciale sera en excédent commercial. Il faut également considérer l’impact des FMN sur lesexportations d’un pays est très variable selon la proportion des productions de la FMN par rapport à la production totale du pays d’accueil. L’arrivée de Nike est l’arrivée d’un concurrent plutôt solide et efficace. L’intensification de la concurrence va conduire les entreprises du pays d’accueil à se restructurer, et obligent les entreprises nationales à être plus dynamiques .Ce qui a notamment pourconséquence des concentrations d’entreprises, comme par exemple le rapprochement de Suez et de Gaz de France. De telles concentrations vont permettre de réaliser des économies d’échelle et donc d’abaisser leurs coûts de production.

Les pays d’accueil attirent Nike, notamment pour créer des emplois et accroître par la suite les revenus de la population. Nike donne du travail, elle a donc unimpact certain sur l’emploi. L’implantation d’une FMN permet de valoriser les avantages existants du pays d’accueil (l’abondance de la main d’oeuvre bon marché). Et, par la suite, cela va stimuler les échanges internationaux et donner une certaine image au pays. De plus, les effets macroéconomiques, il s’agit des emplois indirectement générés par les dépenses des employés des filiales des FMN en...
tracking img