Etudiant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 54 (13436 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Avril 2005 E. N° 113

POLITIQUE ECONOMIQUE ET DEVELOPPEMENT

DETTE EXTERIEURE ET CROISSANCE ECONOMIQUE : CAS DE LA CÔTE D'IVOIRE
_______________________________________________

NGARESSEUM Deuro Kan Toloum

Cellule d’Analyse de Politiques Economiques du CIRES

1

Résumé Au cours de ces deux dernières décennies, le contexte économique de l'ensemble des pays en développement, enparticulier celui des pays pauvres, est marqué par un fort taux d'endettement. Selon la spécificité de chaque pays, les effets de l’endettement extérieur sur la croissance économique d’une part et, les canaux par lesquels ils se transmettent d’autre part, peuvent être différents. Les résultats de nos investigations montrent qu’en Côte d’Ivoire, la dette extérieure est devenue insoutenable après unepériode de solvabilité qui a duré de 1995 à 1998. Par ailleurs ils révèlent quatre principaux canaux par lesquels les effets de la dette extérieure sont transmis à la croissance et à l'investissement privé : le flux de la dette extérieure, le stock de la dette, le service de la dette extérieure et le déficit fiscal. Le flux de la dette extérieure, contrairement à ce qui est constaté dans certains payspauvres très endettés, contribuent très peu à améliorer la croissance économique et à accroître l’investissement privé. Le stock de la dette extérieure affecte négativement l’investissement privé tandis que le service de la dette exerce un effet dépressif sur la croissance. L’endettement extérieur affecte aussi, indirectement, la croissance et l’investissement privé par le canal du déficitfiscal. L’aggravation du déficit, due en partie à la ponction des ressources pour faire face au service de la dette extérieure, a un impact négatif sur ces variables. Mots clés : Côte d’Ivoire, endettement, investissement privé, croissance. Abstract During the last two decades, the economic context of developing countries, particularly Heavily Indebted Poor Countries (HIPC), is marked by indebtedness.According to the specificity of each country, effects of the indebtedness and avenues through which this indebtedness affects economic growth can differ. Our investigations show that, in Côte d'Ivoire, the external debt became unsustainable after a period of solvency that take place from 1995 to 1998. Otherwise, the study reveals four main avenues through which effects of the external debt aretransmitted to the economic growth and to the private investment: the external debt flow, the stock of the debt, the external debt service and the fiscal deficit. The external debt flow, contrary to what is noted in certain HIPC, contribute little to improve the economic growth and to increase the private investment. The debt stock affects negatively private investment, while the debt service exertsdepressive effect on the economic growth. The indebtedness also affects, indirectly, growth and investment throw fiscal deficit. The aggravation of the deficit caused by external debt service payment has a negative impact on those two variables. Key words: Côte d'Ivoire, indebtedness, private investment, growth.

2

1- INTRODUCTION Au cours des deux dernières décennies, le contexte économiquede l'ensemble des pays en développement, en particulier celui des pays pauvres, est marqué par un fort taux d'endettement. L'environnement économique international a contribué à l'aggravation de cette situation : fluctuation des taux de change, des cours des matières premières, hausse des taux d'intérêt sur le marché financier international et baisse des volumes de l'aide et des prêts assortis deconditions privilégiées, etc. Au plan intérieur, les politiques économiques malavisées ont exaspéré la crise d'endettement des pays pauvres. A celles-ci se sont ajoutées la mauvaise gestion de la dette publique, l'allocation irrationnelle des ressources, l'absence de discipline financière, etc. Si les Keynésiens considèrent que l'endettement, en général, n'entraîne pas de coût du fait des...
tracking img