Etudiant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (330 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse de cas N°2

« en plein hiver »

1 quelles sont vos constations, en vous référant aux documents photos ?

La victime a fait une chute dans un ravin à terminé sa course laface sur des pierres.
Le tas de tronc et de branches ainsi que l'état du terrain à gauche de la victime (terre retourner), peut faire penser a un léger glissement de terrain ( a vérifier parles enquêteurs ).

le sol est gelé et semble glissant.

le corps est vêtu d'une chemise ou d'un t-shirt bleu qui est lui-même revêtu d'un pull over de type camionneur de couleurvert. Il a également des pantalons de type jean's de couleur bleu et des chaussette. Une chaussure sans lacet ce trouve vers la tête de la victime. La victime n'ayant qu'une seul au pied ilpourrait donc bien s'agir de sa deuxième chaussure ( a vérifier ).

la victime présente une rigidité cadavérique. Le corps se trouvant certainement depuis plusieurs heures dans lesconditions d'un milieux hostile: température de 3° à 11h30, taux d'humidité élevé du aux arbres. Dans ces conditions, il est difficile ( il faut même s'abstenir ) de donner un délai post-mortem.2 quelles sont vos hypothèses (en justifiant )concernant les circonstance de décès ?

Dans ce cas il me semble que 3 hypothèses sont possible :

– 1 LA MORT ACCIDENTELLE.– 2 LA MORT PAR SUICIDE.
– 3 L'HOMICIDE.

Afin de déterminer avec exactitude les causes réelle de la mort il faudra procédé à une autopsie avec également recherche toxicologique ettraces biologique. Une enquête minutieuse de la par des gendarmes sera également des plus efficace, afin de mieux connaître la victime sur le plan mental et médical. dans le cadre d'unhomicide dans ces circonstance, souvent c'est à la suite d'une dispute que le drame arrive de façon involontaire. Il faudra donc interroger le fils qui est l'auteur de l'appel à la gendarmerie.
tracking img