etudiant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1408 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Avare
de Molière
Clefs d’ analyse
par Evelyne Amon

L’Avare

Clefs d’analyse

Clefs d'analyse, Acte II, scènes 3 à 5
Action et personnages
1. Comment s'articulent les scènes 3-4 et les scènes 45 ? Quel personnage permet de faire le lien entre les
trois scènes ?
La scène 3 est une scène de transition. Elle permet à Harpagon
de sortir en ménageant une rencontre entre La Flèche etFrosine, un nouveau personnage qui va assurer la liaison avec
les scènes 4 et 5.
2. Qui est Frosine (scènes 3 et 4) ?
Frosine répond au type de l'intrigante.
3. Relevez les termes par lesquels elle évoque ses
activités et ses talents. En fait, quel est son métier ?
Les termes « m'entremettre… affaires… serviable… profiter…
petits talents… adresse… intrigue… industrie » (sc. 4, l. 8-13)montrent qu'elle vit de stratagèmes.
4. À quoi sert la scène 4 : fait-elle progresser l'action,
permet-elle
d'affiner
notre
connaissance
des
personnages, met-elle en place les éléments d'une
péripétie ? Justifiez votre réponse.
La scène 4 ne fait pas progresser l'action. Elle permet d'affiner
notre connaissance de La Flèche, et donne une esquisse de
Frosine. Elle met le spectateur enappétit et lui fait attendre
avec impatience le face-à-face entre Frosine et Harpagon. Le
suspense et d'autant plus fort que le spectateur attend d'être
informé sur les « affaires » que traitent ensemble ces deux
personnages.
5. Repérez dans la scène 5 un indice de temps situant le
moment de l'action.
Indice de temps situant le moment de l'action dans l'aprèsmidi : « ce soir » (l. 46). Le mariageimminent d'Élise est ici
confirmé.

6. Faites le plan de la scène 5 en trois parties auxquelles
vous donnerez un titre. Précisez vos indices.
– 1re partie : l. 1-33, préliminaires et compliments.
L'interrogation signale le passage à la deuxième partie.
- 2e partie : l. 34-159, négociation du mariage d'Harpagon avec
Mariane. Le conditionnel « j'aurais » signale le passage à la
troisièmepartie.
– 3e partie : l. 160-fin, vaine offensive de Frosine sur la
rémunération de ses services.
7. Analysez le caractère de Frosine (scène 5). Quel rôle
va-t-elle jouer dans l'intrigue ?
Fine psychologue, Frosine anticipe les objections d'Harpagon ou
y répond avec habileté. Elle fait preuve d'un talent verbal
exceptionnel, maniant avec dextérité le paradoxe et l'ironie.
Elle est habile :son argumentation repose sur une logique à
toute épreuve. Mais plus que tout, elle est persistante et ne se
laisse pas démonter par l'adversaire.
En organisant le mariage d'Harpagon avec Mariane, elle va
jouer un rôle d'opposant aux projets de Cléante.
8. À la fin de la scène 5, Frosine a-t-elle gagné la partie ?
Relevez une phrase montrant qu'elle a d'autres cartes
dans son jeu.
La 3epartie repose sur le duel comique qui oppose Frosine à
Harpagon. La demande d'argent de Frosine à laquelle Harpagon
oppose une fin de non recevoir qu'il accompagne de mimiques
expressives s'apparente à un dialogue de sourds : la demande
se fait de plus en plus précise et de plus en plus pressante
(« argent… gain… ruinée… assistance… donner… secours…
soulager… besoin ») tandis que l'avareévoque les préparatifs
de la soirée en faisant semblant de ne pas entendre.
Frosine sort donc perdante de ce tête-à-tête avec Harpagon et
valide par son échec les dires de La Flèche dans la scène
précédente. Mais elle a d'autres cartes dans son jeu : la
dernière phrase montre qu'elle est prête à changer de camp.

Langue
9. « Quelque petite affaire » (scène 4, l. 13), « certains
services » (l.17) : par quel procédés d'écriture Molière
éveille-t-il la curiosité du spectateur ?
Le flou du vocabulaire de Frosine (« quelque petite affaire »,
l. 13 ; « certains services », l. 17) souligne le mystère et les
secrets du personnage. Les adjectifs indéfinis « quelque » et
« certains » éveillent la curiosité du public.
10. « Le seigneur Harpagon… serré » (scène 4, l. 1921) : analysez le...
tracking img