Etudiant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1429 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EFFICIENCE ET INEFFICIENCE DES MARCHES FINANCIERS

INTRODUCTION

I . QUELQUES PREUVES DE L INEFFICIENCE DES MARCHES FINANCIERS

II . EXPLICATIONS DE CES PERIODES D INEFFICIENCE

III. L ALTERNANCE DE PHASES D EFFICIENCE ET D INEFFICIENCE

CONCLUSION

INTRODUCTION

• Les enjeux du débat

o Rôle des marchés financiers

▪Financement de l’économie
▪ Valorisation de l’épargne
▪ Gestion des risques

o Efficience des marchés financiers

▪ Définition de l’efficience :
• Efficient dans le traitement d’information
• Le prix des titres est basé sur une évaluation correcte de l’information disponible, à toutmoment (eff. Continue)
• Efficience informationnelle

▪ Propriétés d’un marché efficient
• Si le marché est efficient, alors il y aura une juste allocation de l’épargne
• 2 importantes :

o modèle de « MARCHE OU HASARD »
▪ le prix des actifsévolue de manière aléatoire :
▪ Pt = P t-1 + u t ou Pt - P t-1 = u t (ut = aléatoire)
▪ La formation des prix est donc aléatoire

o Prévision des cours
▪ Si toute l’information est intégrée dans le prix, il ne serre à rien de prévoir les cours(prix fluctue de manière aléatoire donc on ne peut pas les prévoir,
(prix = synthèse parfaite de l’information disponible
( problème : quand est-ce qu le prix peut-il être considéré comme la synthèse parfaite de l’information ?

o Profitabilité espérée▪ Si le marché est efficient, j’ai autant de chance que le prix augmente que le prix diminue
▪ Je ne peux pas espérer des profits ( pas de profits systématiques

• Origine du débat

o Les dysfonctionnement apparents

▪ Volatilité excessive
• Cours fluctue énormément(NASDAQ –13% en 1 journée)
• La volatilité ne permet pas d’envoyer de signaux clairs

▪ Période de sur ou sous-évaluation
• Le marché n’envoie pas, là non plus, un bon signal d’investissement

L’efficience a pour rôle de remplir parfaitement les fonctions des marchés financiers en envoyant un juste signal correspondant à laréalité la plus stricte. Cette information doit être traité parfaitement pour éviter les sous ou sur-évaluation

I . QUELQUES PREUVES DE L’INEFFICIENCE DES MARCHES FINANCIERS

1. L’existence de bulles spéculatives

• Définition

Période où le prix d’un actif s’éloigne de manière persistante de sa valeur fondamentale.

Prix

60€

20€

T1 T2 T

Dans une situation où leprix n’est pas fixé de manière fondamentale, il ne faut pas aller contre le marché. Il faut suivre les opportunités spéculatives.

Si VM = VF alors efficience du marché.

2. Réactions anormales des marchés financiers

• Variations des prix et informations nouvelles

Pt - Pt-1 = ut

ut = écart de prix = écart entre Valeur observée & Valeur anticipée
= nouvelles informationsLa variation des prix peut résulter de ces informations nouvelles. Pour certain, la volatilité résulte donc de l’interprétation de ces informations et donc prouve l’efficience du marché, contrairement à ce qu’on a pu constater au préalable.

• Réactions anormales

o Des réactions de marché excessives à certains moments

Exemple de baisses des valeurs Technologiques...
tracking img