Etudiant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1986 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I.II Les nouveaux acteurs du London Metal Exchange
A l'origine le LME avait pour unique but d'offrir une couverture aux producteurs et acheteurs de métaux ; Avec des progrès technologiques qui rendent les transactions de plus en plus transparentes et la financiarisation globale de l'économie dans les années 80, le LME a vu apparaitre de nouveaux acteurs, qui, ayant pourtant une activitéhors-métaux, ont pris une part croissante dans le volume du LME. Le LME n'est plus alors un marché réservé aux producteurs ou acheteurs mais s'étend aux purs investisseurs.
Ces investisseurs sont à la fois des filiales de groupes producteurs, qui en raison de leur connaissance du marché choisissent de se positionner sur ce nouveau débouché, ou bien des filiales de grandes banques d'investissement quimettent au point des modèles pour pouvoir maximiser leur gains sur ce qui est au départ un simple marché de couverture.
Un fait exprimant cette évolution est la composition du la Clearing House (chambre de compensation) du LME : Au nombre de 12, la plupart des membres ne sont plus des producteurs comme autrefois mais des banques et des sociétés d'investissements spécialisés, dénotant de l'influencede ces nouveaux acteurs sur le marché.
Depuis l'envolée des cours sur certaines commodités, l'introduction des matières premières en général, et de titres « métaux » en particulier dans le portefeuille d'actifs est devenue une source non négligeable de diversification des risques.
La perspective de hausse continue des cours avec la demande croissante des pays en développement, notammentasiatiques, a conduit un nombre non négligeable d'investisseurs à placer une part de leurs avoirs sur ces marchés : Les matières premières, au même titre que les actions et les obligations sont devenues une classe d'actif à part entière.
Même si selon certains experts, les principaux investisseurs sur les marchés des matières premières, que sont les fonds de pension et les hedge funds, n'investissentqu'une part modeste de leurs avoirs sur les commodités (moins de 5%), l'importance des fonds qui y sont placé peut avoir un impact non négligeable sur l'évolution des cours sur ces marchés. Selon une note de Citigroup, les positions dites spéculatives de ces fonds de placement auraient triplé entre 2005 et 2007.
Rien qu'en 2006, l'intervention des fonds de pension sur les marchés des commoditésauraient représenté une injection nette de 29 milliards de dollars faisant croître les craintes de bulles spéculatives sur certains marchés, notamment sur les marchés des métaux.
Un autre phénomène qui expliquerait cet engouement croissant pour les matières premières, est l'apparition sur les marchés des commodités de divers fonds de placement, plaçant une large part des fonds levés dans le« papier » métal. Ces fonds de placements ont fait abondé des capitaux sur le marché de couverture à terme des métaux, en n'ayant qu'une visée purement spéculative. Selon Goldman Sachs, les capitaux investis dans ces fonds auraient atteint 70 milliards de dollars en 2005, contre seulement 15 milliards de dollars fin 2003.
Vu l'importance des capitaux qui sont investis par ces fonds de pension sur les marchésdes commodités, il est tout à fait légitime de se poser la question de l'impact de ces flux spéculative sur les prix des matières premières.
Cependant, il est vrai que la spéculation sur les marchés des métaux ne peut pas à elle seule expliquer la forte hausse des prix. Il existe en effet une étroite corrélation entre l'évolution des fondamentaux et l'ampleur de la spéculation. En période dedemande stable et d'offre suffisante, les prix sur les marchés des commodités fluctuent de manière limitée, ce qui diminue les possibilités de gain des spéculateurs et donc limitent l'ampleur de la spéculation.
Inversement, lorsque les marchés sont tendus, c'est-à-dire en période de demande croissante et d'offre insuffisante, les prix des commodités fluctuent alors de manière importante, ce...
tracking img