Etudiant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (282 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le loup et le chien

Un loup n’avait que les os et la peau
Tant les chiens faisaient bonne garde.
Ce loup rencontre un dogue aussi puissant que beau,
Gras, poli,qui s’étaitfourvoyé par mégarse.
L’attaquer, le mettre en quartiers,
Sire loup l’eût fait volontiers;
Mais il fallais livrer bataille,
Et le mâtin était de taille
A se défenderhardiment.
Le loup donc l’aborde humblement,
Entre en propos, et lui fait compliment
Sur son embonpoint, qu’il admire.

Fourvoyé, ée (adj.) ; Qui s'est égaré
Taille (nf.);  l’action de couper, de tailler; le résultat de cette action 
Hardiment ( adv.) ; bravement, courageusement

Humblement(adv.) ;  petitement,modestement 
Compliment (nm.) ;éloge,parole de félicitation adressée à une ou plusieurs
personnes

Embonpoint (nm.) ; surcharge pondérale,état d'une personne un peu grasse

Conclusion

Il y a un loup qui est très maigre et il voit un chien qui s’est égaré .Celui-ci fait un bataille avec l’autres . Le loupl’admire parce que son élégance.

Jean de la fontaine

La fontaine est né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry. Il est un poète français de la périodeclassique dont l'histoire littéraire retient essentiellement les Fables.
Les Fables de La Fontaine sont le fruit d’un travail colossal. Elles sont composées de trois recueilset douze livres. Leur publication s'étend sur un quart de siècle (1668-1694) et leur composition sur plus de trente années. Recueils de petits poèmes en vers libre comportantune morale, ici il s'agit comme souvent dans les fables d'un récit fictif où La Fontaine utilise des animaux pour corriger les défauts humains. Chaque récit inspire une morale.
tracking img