Etudiante

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 42 (10326 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Michel de Montaigne |
Philosophe Occidental |
Renaissance |
|
Portrait présumé le plus fidèle de Montaigne peint vers 1578 par Dumonstier, repris par Thomas de Leu pour orner l’édition des Essais de 1608.
Ce portrait, dit de Chantilly car acquis par le duc d’Aumale en 1882, est aujourd’hui au musée Condé,
Les vêtements et décorations désignent le détenteur de l'ordre de Saint-Michelqui lui fut attribué en 1577. |
|
Naissance | 28 février 1533
à Saint-Michel-de-Montaigne,
Royaume de France |
Décès | 13 septembre 1592
à Saint-Michel-de-Montaigne,
Royaume de France |
École/tradition | Humanisme, moralisme |
Œuvres principales | Essais |
modifier  |
Michel de Montaigne, né et mort (28 février 1533 - 13 septembre 1592) au château de Montaigne àSaint-Michel-de-Montaigne en Périgord, écrivain, philosophe, moraliste et homme politique français de la Renaissance, est l’auteur d’un livre, les Essais, qui a influencé toute la culture occidentale.
Fondateur de l’introspection, il en vient peu à peu à l’unique projet de faire son propre portrait : « Je n’ai d’autre objet que de me peindre moi-même » Mais il dépeint principalement ses pensées, il veut voir plusclair en lui-même, dans ce qu’il appelle son « arrière-boutique » : « Ce ne sont pas mes actes que je décris, c’est moi, c’est mon essence.[1] » Un pareil dessein est alors très neuf et personne, même dans l’antiquité, ne l’a expressément formé.
Mais s'il se peint, cela peut servir aux autres. « Tout homme, dira-t-il en 1588, porte en soi la forme entière de l’humaine condition. » : quiconque melit peut se reconnaître en moi et tirer profit de mon expérience. Voltaire a écrit : « Savant dans un siècle d’ignorance, philosophe parmi des fanatiques, (Montaigne) qui peint sous son nom nos faiblesses et nos folies, est un homme qui sera toujours aimé.[2] » Et Nietzsche: « Qu'un tel homme ait écrit, vraiment la joie de vivre sur cette terre en a été augmentée.[3] »
Dans les deux dernierschapitres des Essais, Montaigne révèle, en guise de conclusion, sa conception du bonheur du sage, aimer la vie et la goûter pleinement : « C'est une perfection absolue et pour ainsi dire divine que de savoir jouir de son être.[4] »
La vie de Montaigne est mouvementée. Il s'est engagé, a mené une action publique, a risqué sa vie. Sa personnalité a suscité des images contradictoires : « Sceptique retirédans sa tour d’ivoire, égoïste ou généreux, lâche ou courageux, ambitieux ou sage souriant, stoïcien ou épicurien, chrétien sincère ou libre-penseur masqué, catholique convaincu ou sympathisant de la Réforme, esprit serein ou mélancolique redoutant la folie ? Les portraits qu’on a donnés de Michel de Montaigne sont aussi divers que les interprétations des Essais[5]. »
Sommaire[masquer] * 1Biographie * 1.1 Origines familiales * 1.2 Éducation * 1.2.1 La religion de Montaigne * 1.3 Montaigne magistrat (1556-1570) * 1.3.1 La Boétie * 1.3.2 Mariage * 1.4 Montaigne écrivain (1571- 1592) * 1.4.1 Les Essais * 1.4.2 Soldat et diplomate * 1.4.3 Voyageur * 1.4.4 Maire de Bordeaux * 1.4.5 Dernièresannées * 1.4.6 Mort de Montaigne * 2 Son œuvre * 2.1 Le style de Montaigne * 2.2 La philosophie de Montaigne * 2.2.1 L'évolution de sa pensée * 2.2.2 La sagesse de Montaigne * 3 Les éditions des Essais * 4 Bibliographie * 5 Sources * 6 Notes et références * 7 Voir aussi * 8 Adaptation théâtrale * 8.1 Articles connexes * 8.2Liens externes |
Biographie[modifier]
-------------------------------------------------
Origines familiales[modifier]

Le château de Montaigne a été presque complètement détruit par un incendie en 1885, mais la tour où se trouvait la bibliothèque de Montaigne a échappé au feu et est demeurée inchangée depuis le XVIe siècle.
Michel de Montaigne est issu d'une famille de riches négociants...
tracking img