Eugenie grandet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1167 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Nicole Polito le 7 avril 2010
49 rue de Babylone
75007 paris

Réponse au recommandé date du 30 mars 2010

Monsieur
Je vous réponds à votre deuxième lettre.

Le 11 févrierMadame Auzière téléphone à la pharmacie.C’est Eleonore qui répond au téléphone .Elle ne m’a jamais passé le combine et je ne savaispas de quoi il s’agissait .Nous n’étions que deux ce jour là et je devais servir les clients .Eléonore lui commande sa péflacine par internet.Je ne pouvais pas m’interrompre avec les autre clients Je suis en effet responsable de ce qu’elle délivre mais il n’y a pas eu délivrance .Seul un médicament a été commandé. Je trouve que en tant que maître de stage ,vous me laissez souvent seule avecEleonore et pour éviter que les clients attendent trop longtemps ,j’essaie d’éviter la trop longue attente que procure le manque de personnel .Ou est la faute professionnelle puisque nous n’avions pas le produit .
Je propose que les étudiants ne doivent pas commander directement les produits par internet ,la seule touche f8 permet de mettre le produit en commande afin d’avoir le temps d’endiscuter avec le reste de l équipe .Ce n’est pas la première fois que l’on rend un médicament ,cela vaut il une lettre recommandée.

Deuxième remarque:

La cliente arrive vers 12h50 ,je suis encore seule avec Eleonore.Je ne vois pas le tampon d’une autre pharmacie, je délivre ce qu’elle me demande .Au terme de la délivrance ,elle me demande de lui préparer les médicaments pour un délai assez long;denombreux clients attendent à la pharmacie alors qu’on avait vu personne de la matinée Je dois tout lui commander pour l’après midi .Comment peut-on bien travailler dans ces conditions alors que le personnel est restreint?La facturation partielle n’est rien par rapport à la double facturation de neupogen le 8 janvier à monsieur Bouana alors qu’il vous expliquait qu’une autre pharmacie venait deles tarifier.

Troisième remarque

Le 9 mars ,je prépare en commande puisque, je n’ai pas les produits, une ordonnance pour un départ à l’étranger. Je ne savais pas que le fait de déposer des médicaments dans une barquette publicitaire était le fait de délivrer des médicaments .N’ayant pas parler de la quantité de collyre qu’il fallait pour 6 mois j’en parle à Anne .Je reconnais avoircommander deux boites de mopral 20 en trop ,la cliente s’en aperçoit et l’on retire les deux boites de la barquette .Il n’y a pas eu erreur de délivrance seules les tarifications en attente étaient à changer, d’ ou votre énervement.

Quatrième remarque

Pour l’ordonnance de madame Bertrand , j’ai délivré exactement ce qu’il y avait sur l’ordonnance ,le docteur Beaunier avait omis de prescrire lestylo .Il vous est déjà arrivé de délivrer des cartouches de puregon sans délivrer le stylo parce qu’il n’était pas prescrit et que la cliente au moment de l’injection,n’ a pas pu injecter la cartouche .Je n’ai pas eu souvent l’occasion de servir madame Bertrand et je lui ai pose la question mais ces prob aud

Cinquième remarque

Le prix affiché sur le vérlim n’était pas son prix d’achat maisle prix d’un autre médicament dont j’avais commencé à préparer l’étiquette mais interrompue pour servir un client je reconnais ne pas avoir .

Sixième remarque

Aviez vous vraiment fini de faire les prix des tubes d’Elgydium comme vous me l’aviez dit avant que vous quittiez la pharmacie? Puisque vous cherchez depuis presque un an à ce que je fasse une erreur. J’en doute.

Quant à monindifférence et à mon désintérêt quelques faits sont à rappeler.:

La délivrance d’actiskenan pour monsieur Irigoyen n’ a pas eu lieu .Car tout en servant un client, j’interromps Eléonore et Madame Cazes pour leur dire que Mr Irigoyen était déjà sous traitement de s……. .J’avais vu quelque temps auparavant un bon de manquants pour le sk……Nous avons ainsi pu vérifier les deux ordonnances et...
tracking img