Euro et dollar

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2660 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’euro et le dollar
1) Les grandes étapes du passage à l'euro
1er juillet 1990 : Libéralisation financière et convergence accrue des économies. Le contrôle des changes aux frontières a été supprimé.
7 février 1992 : signature du Traité de Maastricht : la Communauté européenne devient une véritable union économique et monétaire. Le traité marque le début du processus d'introduction de lamonnaie unique.
1er juin 1998 : naissance officielle de la Banque Centrale Européenne
Jusqu’au début 1998 : les Etats de l’Union européenne préparent activement le passage à l’euro. Ils essaient de répondre aux "critères de convergence" :
• inflation inférieure à 3%.
• déficit budgétaire inférieur à 3% du PIB.
• dette de l’Etat inférieure à 60% du PIB.
Pour répondre à cescritères, les gouvernements ont mené dans les années 1990 des politiques économiques d’austérité. Les différents états devaient diminuer leur dette et leurs déficits. Certains pays ont réformé la sécurité sociale, privatisé des sociétés publiques ou encore restructuré les services publics.
1er janvier 1999 : Union Economique et Monétaire (UEM) avec lancement de l’Euro
De Janvier 1999 à Janvier 2002 :• fixation irrévocable des taux de conversion.
• la BCE est opérationnelle. Elle conduit la politique monétaire unique.
1er janvier 2002 :
• mise en circulation, dans toute la zone euro, des pièces et des billets en euros.
• basculement général vers l'Euro des moyens de paiement bancaires.
Petit rappel
Président de la Banque Centrale Européenne : Jean-Claude TrichetPrésident de la Réserve Fédérale des Etats-Unis (Fed : Federal Reserve System) : Ben Bernanke depuis 2006. Il succède à Alan Greenspan

2) Les avantages de la monnaie unique
L’euro est tout d’abord un facteur de dynamisme de l’économie européenne. La monnaie unique apporte tous les avantages des changes fixes en terme de stabilité des échanges commerciaux.
• Elle réduit l'incertitude surle niveau des prix.
• Elle sécurise la rentabilité future des investissements.
• Elle permet d'éliminer le coût des opérations de change.
Aussi, l’euro pourrait acquérir, à moyen terme, un statut de monnaie de réserve internationale alternative au dollar et au yen, lui conférant une véritable dimension économique.
Enfin, sur le plan de la politique monétaire, lacréation de la Banque Centrale Européenne, garante de la stabilité des prix, assure la consolidation de niveaux d’inflation peu élevés sur toute la zone. Une inflation contenue permet de bénéficier de taux d’intérêt attractifs, ce qui a pour effet de stimuler les investissements des entreprises, et de favoriser la consommation des ménages, moteurs de l’économie européenne.

3) L’Euro face auDollar

1€ = 1,28$ (11/05/06)
Après sa création, la monnaie unique a d’abord connu une période de faiblesse. Cette tendance s’est inversée à partir du début de l’année 2002 : l’appréciation de l’euro est devenue particulièrement forte par rapport au dollar.
Compte tenu du faible niveau des taux d’intérêt américain et du déficit de la balance des paiements outre-Atlantique, laforce de la monnaie européenne est perçue comme une tendance plutôt inévitable. Mais ce taux particulièrement élevé de l’euro augmente les craintes d’un effet dépressif sur la croissance européenne. La BCE n’est pas intervenu pour l’instant.

a) L’évolution de l’euro face au dollar
Les évolutions du taux de change de l’euro par rapport au dollar sont globalement déconcertantes. Alorsque l’on s’attendait, au moment de son lancement, en 1999, à son appréciation, du fait de l’excédent commercial et de la faible inflation dans la zone euro, l’euro a enregistré, pour l’année 1999, une perte de 15 % par rapport au dollar. Il est vrai que la croissance aux Etats-Unis était alors plus forte. Cependant, cela ne suffit pas à expliquer les faits. L’euro a d’ailleurs continué à se...
tracking img