Euthanasie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2743 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

La mort fait partie de chacun de nous et correspond à la cessation complète et définitive de la vie. L’avancée de la médecine et le développement des nouvelles technologies médicales permettent de nos jours de maintenir en vie toute personne souffrante d’une maladie et/ou victime d’un accident grave. Cependant il existe certain cas où le maintien de la vie humaine n’estpas bénéfique pour la personne atteinte. La solution restante étant l’euthanasie.
Le mot euthanasie vient du grec « eu thanatos » signifiant « la bonne mort ». Le premier a utilisé le terme d'euthanasie a été un médecin anglais le Docteur Bacon en 1623.
Autrefois synonyme de mort calme et sans souffrances, aujourd’hui le mot est réservé à la pratique qui consiste à hâter la mortd’un malade incurable dans le but d’abréger ses souffrances ou son agonie

Durant la Seconde Guerre Mondiale, les nazis ont détourné le terme d'euthanasie, car pour eux, l'extermination des handicapés était considérée comme un acte d'euthanasie. Le débat de l'euthanasie a ressurgi au XIXème siècle à partir du moment où la médecine a progressé et l'espérance de vie a évolué...

Doit-on à toutprix maintenir quelqu’un en vie si la science le permet ?

I/ Mode opératoire et Législation

1.Les formes d’euthanasie

Passive
L’euthanasie passive se définit comme l’interruption du traitement en cours nécessaire au maintien en vie lorsque le cas de l’individu est désespéré. C’est une sorte de refus d’acharnement thérapeutique.

Exemple : Eluana Englaro, jeune italienne de 38ans quiétaient plongée dans un coma végétatif depuis l’âge de 21ans suite à un accident de voiture. Euthanasie interdite en Italie encore fortement catholique. Le droit de refuser des soins est reconnu par la Constitution, c’est ce qu’a fait valoir le père, devant les tribunaux

Active
L’euthanasie active définit le fait d’administrer délibérément des substances dans le but d’entrainer la mort à lademande du patient ou d’un proche mais également, sans le consentement du malade à l’initiative d’un professionnel de la santé.

Exemple : Sue Rodriguez souffrait de sclérose latérale amyotrophique (maladie de Lou Gehrig), une maladie incurable qui entraîne la dégénérescence des muscles et qui l'a rendue presque incapable de bouger. Elle demanda à la Cour l'autorisation d'obtenir l'aidenécessaire pour mettre fin à ses jours parce qu'elle savait qu'elle serait incapable de le faire elle-même au moment où elle ne voudrait plus rester en vie. Sa requête fut rejetée.[6] Elle a réussi par la suite à obtenir de l'aide d'un médecin pour mettre fin à sa vie. Le médecin lui a fait une injection mortelle. Il s'agit d'un exemple d'euthanasie volontaire et active.

Aide au suicide
L’aide ausuicide se définit comme le cas où le patient accomplit lui-même l’acte mortel, guidé par un tiers qui lui a auparavant fourni les renseignements et/ou les moyens nécessaires pour se donner la mort
2. Et la loi dans tout ça

|Pays |Active |Passive |Aide au suicide |
|Allemagne*|- |X | |
|Australie* |- |X |- |
|Belgique* |X |X |X |
|Canada*|- |X | |
|Danemark |- |X |- |
|Etats-Unis* |X / - |X |X / -...
tracking img