Euthanasie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1047 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les maladies qui entrainent la mort a court ou a moyen terme sont de plus en plus présentent dans nos vie. Mais lorsque nous sommes en soins palliatif et que nous savons que nous allons mourir pourquoi devrions-nous attendre et souffrir si nous sommes prêts lorsqu’en plus nous savons que nous avons plusieurs moyens de mourir. Lors d’une conférence à laquelle je devais assister pour mon cours dephilosophie, deux personnes ont échangé leurs points de vue sur l’euthanasie. La question à laquelle je dois répondre est: Peut-on aider quelqu’un qui le demande à mourir dans la dignité? Madame Irène Durand, enseignante d’histoire de l’art et d’arts plastiques au Cégep de Rimouski, défend cette la cause de l’euthanasie car selon elle nous sommes libres et donc nous avons le droit de choisir.Tandis MPatrick Vinay, Docteur dans l’unité des soins palliatif a l’hôpital Notre-Dame du Chum, il se dit contre l’euthanasie a cause du principe de sédation. Personnellement je suis contre l’euthanasie donc j’appuierai M. Patrick Vinay avec trois principe qui sont : l’accompagnement, la sédation, etc. Je ferai mon antithèse avec les propos de Mme Irène Durand en m’appuyant sur le principe d’autonomie,le respect des valeurs de chaque personne et le soulagement de la peur lié a la douleur.
Lorsqu’un malade dit qu’il veut mourir, cela ne veux pas forcement dire qu’il veut l’euthanasie mais peut-être simplement une demande d’attention, de réconfort, de soulagement, d’accompagnement, etc. Dans les milieux, où les soins palliatifs sont établis, comme où M. Vinay travaille, les malades et lesfamilles sont soutenues par une équipe médicale qui tient compte de tous les besoins de la personne, autant sur un plan psychologique, social, médical, etc. Selon M. Vinay, même si la mort est au bout du couloirdes soins palliatif, l’intention n’est jamais euthanasique mais plutôt d’agir dans le meilleur intérêt de chaque patient. L’accompagnement de malades ainsi que l’utilisation de médicament poursoulager la douleur sont en tout temps utile pour les patients, même si cela consiste à prendre des risques parfois mortels. Mais le but n’est pas de tuer quelqu’un mais de le soulager. Dans un suivi, les médecins et les pharmaciens mettent à jour leur médication et cela peut accélérer le processus de la mort avec dignité. Par une sédation suffisante, le malade est plongé dans un coma jusqu’à cequ’il meurt. Ce qui est important, c’est de mourir lorsque notre heure sera venu. C’est cela, qui selon moi, est le droit de mourir dans la dignité. Donc oui on peut aider à mourir mais sans l’euthanasie.
De plus en plus de personnes sont maintenant conscientes de la nécessité de conserver, en fin de vie, leur responsabilité et leur droit ultimes de vouloir mourir librement, dignement etnoblement. Selon Mme Durand, chaque être humain doit être autonome et libre de ses choix. Elle dit ne pas être contre les soins palliatifs mais qu’elle différence y a-t-il entre le fait de laissé souffrir quelqu’un ou d’abréger c’est souffrance lorsqu’il le demande.
Mme Durand a dit que chaque être humain a le droit de demander de mourir et cela sans devenir «légume» pour garder sa dignité. Quivoudraient vivre dans un état pareil après avoir gouter au plaisir de la vie? Chaque humains est équilibré, responsables de leur propre destinée comme de leur propre fin de vie. Ils sont des individus sains d'esprit, dotés d'intelligence et de valeurs personnelles développées tout au long de nos vies familiale, sociale, spirituelle, culturelle, professionnelle. Les malades ne veulent pas qu’un jour,ils doivent être le fardeau de la famille, ils ne veulent pas non plus qu’on leur dicte quoi faire, quand le faire et où le faire. Ensuite, elle nous a parlé du respect des valeurs des chaque personne. Les êtres humains, dans un geste ultime de responsabilité et de liberté, montrent que leur désir de garder le contrôle sur leur fin de vie et de maintenir dignement leur personnalité, leur identité...
tracking img