Euthanasie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1402 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PLAN CARTESIEN

Sujet : Expliquez la différence entre la notion de cessation de traitement et l’euthanasie en droit canadien

INTRODUCTION

– Généralisation du sujet

– Amorce du sujet

– Problématique

– Annonce du plan

DEVELOPPEMENT

I. Définition et caractéristiques des différentes notions

a. L’euthanasie

b. La cessation detraitement

II. Etude comparée entre l’euthanasie et la cessation de traitement

a. Les similitudes entres l’euthanasie et la cessation de traitements

b. Les différences entre l’euthanasie et la cessation de traitement

CONCLUSION

– Synthèse

– Ouverture

Dissertation

La vie de l’homme est composée de phases bien distinctes et diamétralement opposées.Il s’agit de la naissance et de la mort.

En effet la première phase qui est la naissance est le commencement d'une vie et est considérée comme un miracle de la nature. Elle est accompagnée de joies et d’heureux projets d’avenir.

La deuxième phase, la mort est considérée comme la fin d’une vie avec la souffrance et la tristesse qui s’y rattachent. Dans certaines circonstances lorsque noussommes confronté à la perspective d’une mort évidente, des personnes préfèrent arrêter leur vie.

Il est possible de s’ôter la vie de différents procédés.

Parmi ces procédés, nous pouvons citer l’euthanasie et la cessation de traitement.

Ainsi ces deux notions qui nous renvoient à la même finalité qui est la mort, nous amène à nous poser la question suivante :

Existe-t-il une différenceentre l’euthanasie et la cessation de traitement ?

Tout au long de notre argumentation nous essayerons en nous basant sur le droit canadien de donner dans un premier temps les définitions des deux notions qui sont les l’euthanasie et la cessation de traitement et nous donnerons leurs caractéristiques et dans un second temps nous réfléchirons sur les différences qui existent entre les deux notionsqui font l’objet de notre étude

I. Définition et caractéristiques des différentes notions

Les progrès réalisés par la science permettent de prolonger la vie humaine.

Cependant dans certains cas tels que les maladies incurables où la qualités de vie est considérablement diminuée certains veulent s’épargner une longue et souvent douloureuse agonie. Ils ont donc recours à la cessation detraitement et à l’euthanasie

a. L’euthanasie

Selon le droit canadien l’euthanasie a d’abord été défini de façon générale.

Ainsi l’euthanasie se définit comme étant un acte qui consiste à provoquer intentionnellement la mort d’autrui pour mettre fin à ses souffrances.

On peut distinguer plusieurs formes d’euthanasies qui sont l’euthanasie volontaire,l’euthanasie non volontaire et enfin l’euthanasie volontaire.

Mais avant de s’attarder sur les différentes formes d’euthanasie, il nous faut définir une personne capable.

Personne capable une persone apte à comprendre la nature et les conséquences de la décision à prendre ainsi qu’a communiquer cette décision

L’euthanasie est volontaire lorsqu’elle est pratiquée conformément auxvœux d’une personne capable ou à une directive préalable valide

L’euthanasie non volontaire lorsqu’elle est pratiquée sans qu’on connaisse les vœux d’une personne, qu’elle soit capable ou non

L’euthanasie involontaire qui est assimilée au meurtre ou à l’homicide involontaire coupable, est pratiquée à l’encontre des vœux d’une personne capable ou d’une directive préalable valideb. La cessation de traitement

La cessation de traitement dans le cadre juridique est comme le refus émis par une personne qui interrompt ces soins de sa propre volonté. Il est important d’ajouter que ce refus est valable lorsqu’il s’agit d’une décision libre et prise en toute connaissance de cause.
Comme exemple on peut citer l’affaire Nancy B. c. Hôtel-Dieu de Québec...
tracking img