Euthanasie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1997 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Définition

L’euthanasie (du grec « eu » : bien et « thanatos » : mort), terme créé par Francis Bacon, est l'acte qui consiste à abréger la vie d'une personne atteinte d'une maladie incurable afin de lui épargner des souffrances devenues intolérables.

Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que le terme a pris le sens de : procurer une mort douce en mettant fin délibérément à la vie dumalade.

1.1 Euthanasie active et euthanasie passive

On distingue :

- l'euthanasie active, qui implique un acte volontaire commis par un tiers de sa propre initiative ou à la demande du malade ;

- l'euthanasie passive, qui consiste simplement dans l'omission de thérapeutiques qui auraient pu prolonger la vie du malade ;

- enfin, on utilise parfois le terme d'euthanasie indirecte pourdésigner un acte thérapeutique employé volontairement en dépit des risques très importants qu'il présente eu égard au diagnostic vital.

1.2 Euthanasie volontaire et euthanasie involontaire

L’euthanasie est volontaire :

- lorsque le malade demande que l'on mette fin à ses jours car la vie est devenue insupportable.

- quand le patient refuse que l'on continue à le soigner (il est souventatteint d'une maladie incurable à un stade terminal).

- lorsque le malade demande qu'on lui administre un traitement qui diminue ses souffrances mais qui va hâter sa fin.

L’euthanasie est involontaire :

- quand le patient est dans l'incapacité de donner son accord.

- quand on suspend un traitement jugé utile, qu’on « laisse faire la nature », ce qui n'est rien d'autre que le refus del'acharnement thérapeutique.

2. Chronologie

L'euthanasie a été admise dans de nombreuses sociétés.

Dans la Grèce et la Rome antiques, il était permis dans certaines circonstances d'aider un individu à mourir.

Plutarque rapporte qu'à Sparte l'infanticide était pratiqué sur les enfants qui manquaient de santé et de vigueur.

Socrate comme Platon approuvaient certaines formes d'euthanasiedans des cas particuliers.

Platon préconise : « On laissera mourir ceux dont le corps est mal constitué » (« La République », III, 410, entre 384 et 378 av. J.-C).

L'euthanasie volontaire pour les personnes âgées était une coutume approuvée dans plusieurs civilisations de l'Antiquité.

Le judaïsme, le christianisme et l'islam, tenaient la vie humaine pour sacrée et condamnaient l'euthanasie,sous quelque forme que ce fût.

Néanmoins, le philosophe anglais Francis Bacon (1561-1626), qui créa le terme « euthanasie », n'hésita pas à se faire le champion de l'adoucissement « agonique » :

« Je dirai de plus, en insistant sur ce sujet, que l’office du médecin n’est pas seulement de rétablir la santé, mais aussi d’adoucir les douleurs et souffrances attachées aux maladies ; et cela nonpas seulement en tant que cet adoucissement de la douleur, considérée comme un symptôme périlleux, contribue et conduit à la convalescence, mais encore afin de procurer au malade, lorsqu’il n’y a plus d’espérance, une mort douce et paisible ; car ce n’est pas la moindre partie du bonheur que cette euthanasie [...] Mais de notre temps les médecins semblent se faire une loi d’abandonner les maladesdès qu’ils sont à l’extrémité ; au lieu qu’à mon sentiment, s’ils étaient jaloux de ne point manquer à leur devoir, ni par conséquent à l’humanité, et même d’apprendre leur art plus à fond, ils n’épargneraient aucun soin pour aider les agonisants à sortir de ce monde avec plus de douceur et de facilité. Or, cette recherche, nous la qualifions de recherche sur l’euthanasie extérieure, que nousdistinguons de cette autre euthanasie qui a pour objet la préparation de l’âme, et nous la classons parmi nos recommandations. » (Francis Bacon, « Instauratio Magna », 1623)

En 1906, le Parlement de l’Ohio adopta le texte suivant :

« Toute personne atteinte d’une maladie incurable, accompagnée de grandes douleurs, peut demander la réunion d’une commission composée d’au moins quatre personnes,...
tracking img