Eval

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1406 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Contexte du stage

Mon stage se déroule en milieu hospitalier (MCO=médecine, chirurgie, obstétrique) dans le service gynécologie chirurgie et oncologie en hospitalisation à la semaine. Ce service est divisé en plusieurs unités contenant 15 lits d'hôpital de semaine, 24 lits d'hôpital conventionnel et 4 lits d'orthogénie. L'unité d'hospitalisation de semaine est ouvert dulundi au vendredi et fermé le week-end.

Personnel

Le personnel fait parti du PAM de chirurgie (pôle gynécologie-obstétrique). Il y a : 15 chirurgiens, 6 anesthésistes, 2 psychologues, 8 secrétaires médicales, 1 kinésithérapeute, 1 assistante sociale.
Il y a également : 2 cadres, 13 infirmières, 11 aide soignantes, 6 agents de service hospitalier qui tournent sur les deux unités(hospitalisation de semaine et hospitalisation conventionnel) et une équipe de nuit qui tournent également sur les deux unités.

Spécificités du service

Ce service comprend différentes pathologies au niveau de la cancérologie du sein : tumeur, mastectomie, reconstruction mammaire, biopsies, curage axillaire, prothèses mammaires ; au niveau de la cancérologie gynécologique : tumeur ovarienne,utérus, col de l'utérus, cancer de la vulve ; au niveau du cancer de la peau : mélanomes, curages et également des interventions gynécologiques bénignes : kystes, fibromes, annexectomie, ligatures tubaires, dilatation vaginale, promontofixation, TOT, cure de prolapsus, bilan d'infertilité, différentes plasties, conisation, hystéroscopie, curetage.

Organisation de la journée

Le matin etl'après midi, le personnel est composé de deux infirmières, deux aides soignantes et une agent de service hospitalier. L'équipe travaille en collaboration tout le long de la journée.

Nature du soin

J'ai choisi le suivi de bloc opératoire, ce soin est effectué dès le retour d'un bloc opératoire. Il est composé de la prise de constance (tension artérielle et pouls), la température,del'évaluation de la douleur, vérifier la coloration du patient, la mobilité des membres inférieures et supérieures, demander si le patient a des nausées, vérifier la perfusion, vérifier le pansement ou protection ou redon. Le soin s'effectue dans une chambre seule et j'ai choisi l'hygiène des mains comme précaution standard.

La patiente que j'ai choisi est une femme de 63ans, hospitalisée pour unetumorectomie du sein gauche et curage de ganglions scapulaire (ganglions qui sont retirés afin de ne pas se bloquer avec les ganglions mammaire). Au niveau de ses traitements, elle prend actuellement du previscan (traitement des thromboses veineuses profondes et de l'embolie pulmonaire et éviter la récidive), levothyrox 100 (traitement pour l'hypothyroïdie). Elle n'a pas d'allergies. Au niveau deses antécédents médicaux, elle a eu une embolie pulmonaire et un anévrisme de l'aorte. Et au niveau de ses antécédents chirurgicaux, elle a été opéré d'une hystérectomie (enlever tout ou une partie de l'utérus). Cette patiente a découvert son cancer du sein en sentant un nodule au sein gauche.

Risque infectieux

Niveau de risque infectieux | Objectif | Exemples de situations |Procédures possibles | Remarques contraintes |
Risque infectieux limité | Réduire la flore transitoire | Contact avec patient non immunodéprimé | Traitement hygiénique par friction ou lavage simple | Le lavage doit être limité aux cas où les mains sont visiblement sales. |

Protocole de l'hygiène des mains du service

Le protocole de l'hygiène des mainsest composé du choix de la bonne méthode, du traitement hygiénique des mains par friction et du lavage simple. Il a été rédigé par les médecins du travail, des unités et personnels d'hygiène hospitalière, des services infirmiers et de tous les services quelle que soit l'activité. Il a été approuvé et vérifié par le comité de lutte contre les infections nosocomiales.
La version du protocole...
tracking img