Evaluation des entreprises

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3719 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITE OUAGA II

UFR /Sciences Economiques de Gestion (UFR/SEG)
-------------------------------------------------
Maîtrise en Sciences de Gestion

EVALUATION DES ENTREPRISES :
Méthode du GOODWILL

-------------------------------------------------
1è Année de Maitrise en Sciences de Gestion : (MSG1)
-------------------------------------------------
GROUPE 3-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

Année Universitaire 2009/2010

Table des matières
AVANT PROPOS I
REMERCIEMENTS II
Introduction 1
SectionI: Définition du GOODWILL (GW) 3
SectionII: Principes 3
I. La notion de superbénéfice 3
1. La notion de goodwill 4
a) Avec une durée infinie : 4
b) Avec une durée limitée : 4
2. La valeurde l’entreprise 5
 Déterminer l’actif engagé : 5
 Déterminer la rentabilité théorique : 5
 Déterminer le super bénéfice ou la rente de goodwill 5
 Choisir un taux d’actualisation 5
 Choisir une période d’actualisation 5
SectionIII: Concepts 5
I. Valeur substantielle brute 5
II. Les capitaux permanents nécessaires à l'exploitation 8
SectionIV: Autres méthodesutilisant le GOODWILL 10
I. Méthodes des praticiens 10
II. La méthode des experts comptables européens 11
III. Méthodes des anglo-saxons ou méthode directe 11
IV. Un exemple de comparaison des différentes méthodes 11
SectionV: LES LIMITES DES METHODES BASEES SUR LE GOODWILL 12
Conclusion 13
BIBLOGRAPHIE 14
Membres du groupe3 15

AVANT PROPOS

Ce présent document est le fruit d’unerecherche de longue haleine, qui a été effectué par un groupe de neuf étudiants de la maîtrise en sciences de gestion (MSG1).
Ce document retrace ce qui est et de ce qui devrait être de l’évaluation de l’entreprise. Plus précisément, il aborde une des méthodes parmi tant d’autre à savoir la méthode du GOODWILL.
L’objectif recherché est de cultiver dans l’esprit des lecteurs sur comment évaluer uneentreprise à l’aide de la méthode du goodwill.
A la fin de ce document les lecteurs devrons être à mesure de connaitre les procédés utilisés (formules, règles, le moment ou on doit l’appliquer etc.)
On invite tous les lecteurs de ce document d’en faire bon usage et de le lire avec beaucoup d’attention !

REMERCIEMENTS

Nos remerciements vont à l’endroit du chargé du cours Dr BAYALA SERGE quinous a confié ce travail, à tous les étudiants de la MSG1 pour leur collaboration et leur esprit d’équipe. Nous ne saurons terminer sans félicité tous les membres du groupe pour leur disponibilité et leur participation.

Introduction
L’évaluation des entreprises n’est pas un problème simple à résoudre, car de nombreux acteurs de la vie économique : épargnants, banquiers, traiteurs,dirigeants, administrateur fiscal, chercheur et experts, …, s’intéressent, chacun dans un but particulier, pour des besoins d’information spécifique sur la valeur de l’entreprise.
Quelle que soit l’optique, l’évaluation d’une entreprise ou d’un actif devrait tenir compte des forces propres à l’entreprise, en résumé la règle des 5 M :
* Men (les hommes) ;
* Money (les liquidités) ;
* Market (lemarché) ;
* Machine (l’outil de production) ;
* Materials (les matières premières).
Les 5 M sont complétées par l’appréciation des forces concurrentielles auxquelles est soumise l’entreprise :
* l’entrée sur le marché d’un nouveau concurrent ;
* la menace des produits de substitution ;
* le pouvoir de négociation des dirigeants (vis-à-vis des fournisseurs et clients) ;
*les rivalités entre concurrents dans le secteur.
Une bonne évaluation devrait donc contenir l’ensemble des éléments, aussi bien les forces propres à l’entreprise que les éléments liés à son environnement.
Une telle combinaison est rarement réussie, aussi la plus part des méthodes d’évaluation, ne permettent de déterminer que des valeurs partielles de l’entreprise ; valeurs qui permettent...
tracking img