Evaluation des entreprises

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 86 (21453 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

Introduction 1
Chapitre I : valeur et évaluation des entreprises : approches conceptuelle et théorique 3
Section 1 : Concept et objectifs de l’évaluation d’entreprise : 3
Section 2 : Contexte et facteurs d’évaluation d’entreprise 5
Section 3 : Principes et étapes d’évaluation d’entreprise : 8
Section 4 : Approche théorique de la valeur 14
CHAPITRE II : Diagnosticd’entreprise : préalable à l’évaluation chiffrée 21
Section 1 : diagnostic de l’environnement 21
Section 2 : Le diagnostic commercial 23
Section 3. Le diagnostic technique 23
Section 4 : Diagnostic juridique 24
Section 5 : Diagnostic social et des ressources humaines : 25
Section 6 : Diagnostic comptable : 27
Section 7 : Le diagnostic financier 27
Section 8 : Le diagnostic fiscal 30Section 8 : Le diagnostic stratégique 31
Chapitre III : Les méthodes d’évaluation 32
Section 1 : les approches patrimoniales 32
Section 2 : méthodes fondée sur les flux 40
Section 3 : Méthodes mixtes 43
Section 4 : Les méthodes modernes 56
Conclusion 59
BIBLIOGRAPHIE 60

Introduction

On définit l’entreprise, comme une entité mise en place par certaines personnes dansle but de dégager des économies ou profits substantiels.

A la constitution, la valeur d’une société correspond à son capital social, et la valeur d’une part sociale ou action d’une société correspond à la valeur nominale unitaire. Dès les premières opérations génératrices de résultat, la valeur de l’entreprise diffère de son capital social.

La décision d’acquérir ou de vendreles titres d’une société nécessite l’évaluation préalable de ces titres et donc l’évaluation de la société concernée. Les évaluations sont des opérations délicates parfois complexes, la notion même de valeur est difficile à définir.

La difficulté réside dans le fait qu’il existe plusieurs approches de la valeur qui ne sont pas fondées sur les mêmes principes. Certaines méthodes privilégientla valeur bilancielle, d’autres prennent en compte les flux ou encore d’autres critères qui peuvent interférer dans le choix d’une méthode : la taille de l’entreprise, existence ou non d’un marché de référence etc.

De plus une même méthode peut aboutir à différents résultats en fonction des options qui auront été retenues (par exemple, par le choix d’un taux d’actualisation) et enfonction de celui qui l’applique (acheteur ou vendeur) Les conditions subjectives ne sont pas négligeables (conjoncture, réglementation, problèmes humains). Aucune norme ne s’impose en termes de valeur.

En outre, chaque démarche d’évaluation d’une entreprise, commence par une analyse du contexte. Les circonstances à l'occasion desquelles il est envisagé d'effectuer une évaluation sontmultiples. L'analyse préalable de ce contexte est indispensable de façon à vérifier le réalisme de la demande, fixer le cahier des charges de la prestation, mesurer l'impact de sa réalisation dans les relations avec le donneur d'ordre ou avec des tiers, et finalement fournir un document de synthèse satisfaisant.

La seconde étape dans une démarche d’évaluation est la compréhension globale del'entreprise dans ses aspects culturels, managériaux, économiques et financiers, le diagnostic est donc une synthèse toujours imparfaite d'une réalité complexe.

Donc, après avoir fait l’ensemble des diagnostics, le choix d’une méthode d’évaluation s’impose.

Les méthodes d'évaluation des entreprises peuvent être classées en quatre grandes familles :

- Approches à partir de lavaleur patrimoniale de 1'entreprise ;

- Approches comparatives basées sur 1'actualisation et la capitalisation;

- Approches intermédiaires ou combinées à partir deux méthodes précédentes, et mettant en valeur les notions de Goodwill et de Badwill;

- Approches issues des techniques modernes de l’évaluation (options réelles, EVA, MVA)

Dans notre travail, nous...
tracking img