Evaluation du package royal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3875 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EVALUATION DU PACKAGE ROYAL PAPER

EXECUTIVE SUMMARY

Royal paper est un groupe papetier exploitant forestier, producteur de PPO et de produits en papier et carton pour la grande distribution et les secteurs de l’hôtellerie-restauration.
Royal Paper a diversifié ses activités sur les différents segments de la filière papier-carton : impression-écriture, emballages et produits domestiques etsanitaires. Ces produits sont soit vendus sous une des marques de Royal Paper (Sofitelle, Earth first, Platinum…) ou bien sous les privates labels d’autres producteurs ou distributeurs.
Royal Paper sort tout juste d’une période de crise qui a touché toute l’industrie. Ses ventes et résultats s’étaient effondrés. Le président de Royal Paper avait du faire face à des menaces de prises de contrôled’investisseurs et à la chute des prix des actions de son groupe.
Actuellement, la situation s’est légèrement améliorée suite au plan de restructuration (licenciement de 10% de son effectif, cession d’usines peu rentables) et grâce à la communication du président auprès des analystes financiers ce qui a permis la remontée et la stabilisation du cours de l’action autour de 35 $.
Royal Paper metaujourd’hui en vente le package Monticello formé de son usine de Monticello (Mississippi) de 16 cartonneries et de 328 000 hectares de régions boisées. Les résultats de ses usines avaient toujours été positifs jusqu’à la crise de 1982.

Nos hypothèses sont présentées plus bas.

Pour évaluer ce package nous avons utilisé deux méthodes :

1. Création de valeur

2. DCF

Organisation del’industrie

Les groupes papetiers américains sont les leaders mondiaux de l’industrie du papier et du carton. Seul International Paper maîtrise l’ensemble de la chaîne de valeur depuis la production de pâte jusqu’à la distribution en passant par la transformation. Cette présence du groupe en aval dans la distribution ou en amont dans la production de pâte leur permet de sécuriser lesapprovisionnements et leurs débouchés et de capter la marge. Les autres groupes papetiers ne vendent leur produit qu’à des distributeurs.
Face à une industrie très capitalistique, les groupes papetiers adoptent tous des stratégies de croissance externe dont le but est la diversification, l’augmentation des capacités de production et enfin dans une logique d’internationalisation.

[pic]Parts de marché des entreprises de papier-carton, Etats-Unis, 1983

Facteurs clés de succès dans l’industrie du papier et carton

|VOLET FINANCIER |VOLET COMMERCIAL |
|Bonne gestion du cycle d’exploitation |Prospection des marchés|
|Efficacité de la politique de recouvrement des impayés de la |Solvabilité du portefeuille clientèle |
|clientèle | |
|Nécessité assise financière pour accompagner caractère |Suivi de lastratégie d’intégration verticale |
|capitalistique de l’industrie | |
|Automatisation des processus de production et utilisation des |Recherche d’alliances stratégiques |
|technologies| |
|Maitrise des coûts des matières premières |Agressivité dans la force de vente |

Tendances sur le marché

Les groupes papetiers sortent tout juste d’une crise (1982 et 1983) qui a eu des effets dévastateurs sur leur rentabilité. Cette crise s’inscrit dans...
tracking img