Evolution de la femme dans le monde du travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1286 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Nos T.P.E portent sur la parité professionnelle. Le sujet étant vaste, nous avons axé nos recherches autour de cette problématique :
La parité professionnelle : un mythe ou une réalité ?

I - Pourquoi avoir choisi ce sujet et cette problématique ?

Notre réflexion sur le choix du sujet fut longue puisque nous avions d’abord décidé de travailler sur la bourse et son rôle dans l’économie.Ce sujet risquant d’être trop complexe, nous avons suivi les conseils de nos professeurs et choisi d’étudier la sélection de l’information dans la presse écrite. Nous avons commencé les recherches mais celles ci se sont vites avérées incomplètes. L’idée de la parité professionnelle nous est venue après la lecture d’un article dans un journal savoyard sur le sujet. Vu que notre groupe est composéede trois filles, il nous semblait intéressant d’étudier la place des femmes dans les entreprises. De plus, nous pouvions nous appuyer sur des constats « locaux », pour ce qui est des chiffres concernant l’emploi, le taux de chômage et les salaires des femmes, ce qui est particulièrement important dans nos T.P.E. Enfin, nous allions avoir la possibilité de rencontrer des hommes et des femmes de «terrain », ce qui allait rendre nos recherches motivantes et nos T.P.E concrets.
Nous avons commencer à faire quelques recherches puis nous avons choisi notre problématique qui devint, après réflexion : « La parité professionnelle : un mythe ou une réalité ? ». Elle nous a permis de restreindre notre champ de recherche et de faire intervenir plusieurs matières, notamment l’histoire et les SES.Enfin, elle nous a semblé objective puisqu’elle aborde deux aspects : la parité est une réalité mais elle reste limitée. Cette problématique ne permet que de faire une conclusion mitigée et on ne peut pas répondre de suite à cette question, il faut au préalable s’informer, ce qui nous a semblé intéressant dans le cadre de T.P.E.

II - Le parcours suivi lors des T.P.E :

N’ayant qu’une trèsvague idée de la parité professionnelle, nous avons, pendant de nombreuses séances, fait des recherches sur le sujet sur Internet mais aussi dans de nombreux livres. Nous avons vite décidé d’étudier les lois, l’évolution des droits de la femme en France et les valeurs propres aux femmes dans l’entreprise. Nous avons vite constaté que la parité est encore limitée et que les inégalités sont abondantes :salaire, emploi, chômage… Nous avons cherché les chiffres nationaux et locaux pour plus de précision. Toutes les trois, nous avons essayer de trouver des causes à ces inégalités : certaines nous sont venues naturellement, pour d’autres, des recherches ont été nécessaires. Juste avant de commencer la rédaction, nous avons tenté de trouver des solutions pour que la parité soit vraiment une réalité,en essayant de voir quels recours peuvent exister en cas de discriminations et s’ils existent des organismes indépendants.
Connaissant une femme chef d’entreprise dans le bâtiment, Sophie Valdebouse, nous sommes allées l’interroger afin d’avoir son opinion sur la parité. La consulter nous semblait intéressant puisque, non seulement elle occupe un poste stratégique dans sa société mais en pluselle travaille dans un secteur très peu féminisé. Pour tacher de comprendre pourquoi les femmes sont moins valorisées que les hommes au niveau professionnel, nous avons questionné un D.R.H (Directeur des Ressources Humaines), Daniel Couteix. Ces deux rencontres furent très enrichissantes, tant au niveau personnel que dans le cadre des T.P.E puisque leurs témoignages rejoignaient ce que nous avionstrouvé sur Internet. Nous avons réalisé un sondage contenant des questions que nous avions posées à M. Couteix et à Mme Valdebouse et nous sommes inspirées de celui réalisé auprès des lecteurs du Journal du Net. Il nous a ainsi permis d’ajouter de l’objectivité à nos T.P.E. Ce n’est qu’environ à la moitié des recherches que nous avons construit un plan, qui s’est d’ailleurs vite imposé à nous,...
tracking img