Evolution de la pratique du ski de fond

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1486 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le ski de fond est un sport actuellement en vogue. Pourtant il s’agit d’une pratique très ancienne qui a vécu de nombreux changements. Cette évolution permanente a permis une adaptation aux variations des besoins des pratiquants au cours du temps. Nous tenterons d’analyser comment d’un moyen de transport, le ski nordique est devenu un sport olympique et populaire. Dans un premier temps nousdétaillerons l’origine du ski nordique puis son arrivée en France. Ensuite, nous verrons les différentes adaptations humaines, locales, matérielles et techniques qui ont permis son apogée actuelle.

La pratique du ski aurait entre 4 et 6000 ans, elle serait née dans les pays scandinaves où on a retrouvé des traces de peintures rupestres et des fragments de skis dans les pays Nordique. Les Saamis (plustard appelés Lapons) seraient les pionniers de cette pratique. Les Norvégiens auraient apprit des Saamis, ainsi que les Suédois, puis les autres peuples nordiques. Autrefois ces peuples isolés se déplaçaient sur les grandes étendues neigeuses à l'aide de skis rudimentaires qu'ils utilisaient aussi bien pour la chasse, pour le commerce que pour la guerre. Avant de devenir une pratique sportive oude loisir, le ski était donc une nécessité. Ce n'est qu'à partir du 19ème siècle qu’il connait une évolution notable, tant matérielle que pratique. Tout près de Christiania (renommé en 1924 Oslo) en 1843 apparaissent les prémisses d'une pratique organisée : Les premières courses inter village, les premières écoles de ski et même les premiers commerce de ski . Suivirent la Suède et la finlande. En1850, le ski nordique devient le sport national en Norvège et Christiania sa capitale. En 1860 à Morgedal canton près de Télémark en Norvège, le jeune menuisier SONDRE Noheim crée le pas tournant. Ceci par la restructuration du ski et la pose de fixations en osier tressé. Il nomma sa technique « le télémark » . Vingt huit ans plus tard l'explorateur Fridjof Nancen fit connaitre la pratique du skinordique lors de sa traversée du Groenland. Son récit créa sa notoriété et le plus grand intérêt partout dans le monde. Cet intérêt pour le ski est impulsé en France par Henry DUHAMEL qui crée en 1896 le premier club de ski français : « Le ski club des Alpes » qui participe en 1907 à l’organisation de la première semaine internationale des sports d’hiver à Briançon-Montgenèvre . Parallèlement descourses s’organisent dans toutes les Alpes. Ce qui entraîne petit à petit la création de groupes, puis de fédérations régionales. Les premières sont celles du Dauphiné en 1907 et du Jura en 1912. Puis arrivent les Vosges et les Pyrénées. Parallelement se crée à Oslo la Commision International de Ski (CIS) qui a pour but d’établir un règlement commun à toutes les nations et résoudre les problèmesliés aux pratiquants amateurs. La semaine internationale des sports d'hiver de 1924 à Chamonix présente les premières épreuves de ski de fond avec d’autres diciplines nordiques . Cette semaine devient par décision du Comité International Olympique (CIO) (ou président Pierre de COUBERTIN), les
1

premiers Jeux Olympique (J.O) d’hiver . Il faut attendre l’après jeux pour qu’apparaisse laFédération Française de Ski (FFS) née du regroupement des fédérations régionales. A l’occasion de ces jeux la CIS donne naissance à la Fédération Internationale de Ski (FIS) . Neuf ans plus tard se différencient deux groupes : l’alpin et le ski nordique, qui lui regroupe le ski de fond, le saut a ski, et le combiné nordique (ensemble de saut à ski / ski de fond) . Traditionnellement les courses du ski defond se faisaient sur de longues distances allant de 54km à 90km. Lors des premiers J.0 d’hiver le programme olympique regroupe seulement 2 épreuves : 50km et 18 km . Aujourd’hui ce programme est composé de 12 épreuves réparties sur des sprints individuels, une épreuve par équipe et une autre longue distance. Face à la demande des participants et des membres dirigeant de la FIS, les instances...
tracking img