Evolution des moeurs liste non exhaustive

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (298 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pendant 2000 ans la fidélité a été une obligation pour les femmes. Pas seulement à cause de la morale religieuse, mais aussi pour des raisons bassement matérielles !C'était pour l'homme l'assurance que son patrimoine reviendrait à sa progéniture légitime.

Jusqu'au XIe siècle : un homme avait le droit d'exécuter une femme infidèle sansêtre poursuivi légalement.

Du XVIIe au XVIIIe siècle apparait le libertinage et on oscille entre nouvelle moralité et plaisir illimité.

En 1810, le Code Pénal qualifiel'adultère de la femme de délit avec une peine de prison allant de deux mois à trois ans. Le mari n'écope que d'une simple amende et à condition qu'il amène sa maitresseau foyer conjugal !

En 1945 Après avoir été autorisé en 1908 et interdit en 1941, le divorce est enfin rétabli et autorisé à la demande des deux époux après trois ansde séparation.

En 1967, la Loi Neuwirth autorise la contraception qui ne sera remboursée par la sécu qu'en 1974.

En 1968 le fameux mois de mai affiche la fin desinterdits et prône une liberté sexuelle.

En novembre 1974, le débat sur la loi Veil légalisant l'avortement commençait à l'assemblée nationale. La Loi Veil sera adoptée en1975.

En 1975 l'adultère est dépénalisé pour les femmes ! Elles ne sont plus poursuivies en justice. Les époux adultères sont égaux devant la loi. Enfin !

En 1983Apparition du virus du SIDA qui modifie les comportements sexuels dits "à risque".

En 1985 la Loi du 23 décembre instaure l'égalité des époux dans les régimesmatrimoniaux, c'est à dire la gestion des biens de la famille et des enfants.

En 2002 le Parlement européen demande la légalisation de l'avortement pour tous les états membres.
tracking img