Evolution du commerce international

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6008 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE MONDE DEPUIS 1945 – PARTIE 1

Chapitre 2 De la société industrielle à la société de communication
I – Reconstruction et croissance économique (1945-1973) Entre 1950 et 1973, la population mondiale est passée de 2,5 milliards à 3,8 milliards d’habitants. Le baby-boom (caractérisé par un taux de natalité élevé, autour de 20‰) commence dès la fin de la Seconde Guerre mondiale. La confiancedans l’avenir et les progrès de la médecine (recul de la mortalité autour de 10‰) expliquent notamment ce phénomène, qui augmente le nombre des consommateurs et des actifs. Un énorme investissement productif a soutenu la croissance, en finançant la modernisation de l’appareil de production. L’augmentation de la masse monétaire impulsée par les accords de Bretton Woods, l’aide du plan Marshall, lesinstitutions monétaires internationales (FMI, SMI, BIRD) et la hausse des prix et des salaires (on parle d'inflation structurelle), ont multiplié les possibilités d'investissement. L’intervention de l’État marque cette période de croissance, selon deux modèles : celui de la planification impérative, pour les économies socialistes ; celui de l’accroissement des dépenses publiques, en particulieraux États-Unis (dépenses militaires, NASA créée en 1958) ou en RFA (« économie sociale de marché ») ou de la création d'un important secteur public par les nationalisations. Dans ce dernier cas, ce sont des secteurs essentiels de l’économie qui sont visés : énergie (l’Office national des hydrocarbures italiens, 1953 ; les charbonnages de France dès 1946), assurances, crédit, transports, sur fondde planification indicative (pour la France) et de politique sociale (Welfare State et Service national de la santé en Angleterre ; Sécurité sociale et allocations familiales en France). La multiplication des innovations et le développement général des sciences et des techniques, porté par un effort dans le domaine de la recherche fondamentale et la recherchedéveloppement, ont permis d’améliorerla productivité du travail, de répondre à la demande croissante d’énergie : la maîtrise de la filière des hydrocarbures a fourni une énergie bon marché jusqu'au début des années 1970, en remplaçant le charbon. L’électricité s’est développée, et des centaines de centrales nucléaires ont été mises en service aux États-Unis, en Grande-Bretagne ou en France. D’autres domaines ont été au cœur duprogrès scientifique et technique : l’électronique et l'informatique, avec en 1947 l’invention du transistor, qui permet de mettre au point la deuxième génération des ordinateurs, suivie par une troisième génération en 1965, grâce aux circuits intégrés, et par une quatrième en 1971, grâce aux microprocesseurs ; la chimie et la biologie moléculaire, trouvant des applications dans le

Le monde depuis1945 – partie 1 – chapitre 2 -1-

domaine industriel : matières plastiques, fibres synthétiques, détergents, médicaments. La conquête spatiale, symbolisée par l’événement planétaire que constitue le premiers pas de l’homme sur le sol lunaire le 21 juillet 1969, utilise les acquis de l’industrie aérospatiale et les découvertes dans plusieurs secteurs industriels tels que la chimie des carburants,la métallurgie des alliages à haute résistance, la balistique, l’informatique. Il importe d’être attentif aux termes. La croissance économique est une augmentation quantitative, durable, de la production. Elle présente un aspect irréversible et s’accompagne de transformations structurelles (place relative des différents secteurs économiques, apparition de nouvelles activités industrielles,etc.). Le développement « englobe et soutient la croissance » (François Perroux). Il est à la fois une cause et une conséquence de la croissance et présente un caractère essentiellement qualitatif : technique, social, culturel. La croissance économique peut être de type extensif ou intensif ; dans le premier cas, elle résulte de l’augmentation des facteurs de production (nouvelles usines, nouvelles...
tracking img