Evolution technique du cinema

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6694 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
GRAFF Morgane

PLAN
INTRODUCTION …............................................................................... 2 I - L'état des lieux.....................................................................................4 A .Un bilan hétérogène..........................................................................4 B .Les théories du développement liées à l'émergence du tiers monde donc dela pauvreté:...............................................................................6 C . La crise de la dette...........................................................................8 II - De la fragilité à la Microfinance.....................................................10 A . Les organes de lutte contre la pauvreté..........................................10 B .La part de lamicrofinance dans l'objectif primordial de lutte conte la pauvreté...........................................................................................12 C .L'exemple de l'Inde et l'empowerment ..........................................15 III -Limites de la microfinance...............................................................17 A .Le microcrédit doit êtreremboursé................................................17 B .Le taux d'intérêt élevé.....................................................................18 C .Les services non financiers (SNF)..................................................18 CONCLUSION ….................................................................................. 20

1

GRAFF Morgane

INTRODUCTION
La flambée mondiale du coût de la nourriture a jetéces dernières années des gens dans les rues. Les prix du pain, du maïs, de ses dérivés et du lait se sont envolés. Les mesures politiques prises tant par les pays exportateurs que les pays importateurs pour limiter l'impact des cours internationaux sur les marchés de l'alimentation n'ont pas suffi. Comme à l'accoutumée, ce sont les plus vulnérables qui sont touchés les premiers. L'augmentation desdenrées alimentaires frappe plus durement les pauvres, car la part de l'alimentation dans leurs dépenses totales est beaucoup plus élevée que celle des populations aisées. De plus, la hausse des prix du pétrole risque de menacer les progrès effectués depuis quelques décennies en terme de développement et de lutte contre la pauvreté. Il est important premièrement de distinguer deux types depauvreté: la pauvreté intégrée qui décrit les situations des pays où des régions économiquement en retard. Ce type de pauvreté implique une économie informelle sans quelconque exclusion de l'individu. Etant donné que la pauvreté est largement répandue, les pauvres ne sont pas stigmatisés et bénéficient de la solidarité familiale ou de la socialisation. A distinguer de la pauvreté marginale quicorrespond à la pauvreté d'une minorité de la population au sein d'une société prospère. Ces pauvres sont considérés comme des « cas sociaux » et sont fortement stigmatisés. (PAUGAM, 2005) Deuxièmement, la problématique de la pauvreté nécessite une approche multidimensionnelle dans la lignée des travaux d’Armatya SEN, qui dénonce la réduction des mesures de la pauvreté à la seule évaluation relative ouabsolue des revenus. Il a soutenu l'idée que le bien-être ne saurait être mesuré ni par la monnaie ni par l'utilité. Il vaut mieux selon lui, envisager les « capabilités » qui sont définies comme l'accès de chacun aux soins, à l'éducation, à l'emploi... La confusion originelle entre la lutte contre la pauvreté (matérielle) et la lutte contre les inégalités est donc à éviter. Les inégalités ne sontpas fondamentalement déterminées et ne sont pas la conséquence de la pauvreté dû à une insuffisance de ressources. Ce sont les inégalités qui sont productrices de pauvreté et non pas l'inverse.

2

GRAFF Morgane Les réformes économiques entreprises dans les Pays en Développement (PED) avec les Politiques d'Ajustement Structurel (PAS) dans les années 90 ont conduit le plus souvent à la...
tracking img