Examen

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2481 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le sport,
un outil pour les
Travailleurs Sociaux

Question

Le sport est-il un outil que peuvent utiliser les travailleurs sociaux pour entrer en contact avec les jeunes et ainsi créer du lien ?

Introduction

Depuis mon enfance, j’ai toujours porté un grand intérêt au sport, aussi bien en le pratiquant qu’en tant que spectateur. Sur un plan personnel, le sport m’a permis de découvrirtoutes sortes de choses sur moi-même et sur les autres.

Mes expériences personnelles et professionnelles m’amènent à dire que le sport permet d’aider à la construction de l’identité et de la personnalité de chacun. De plus, cette activité se pratiquant généralement à plusieurs, cela ouvre des portes vers une socialisation au sein d’une équipe ou d’un groupe. C’est pourquoi je pense que lesport peut être pour les travailleurs sociaux un outil très intéressant.

Le sport facilite la création de liens sociaux dans un cadre bien défini. Par le biais de cette recherche, je vais essayer de montrer les enjeux et les atouts que le sport peut amener aux travailleurs sociaux dans leurs contacts avec des jeunes.

J’estime que le sport est une chose impérative pour chacun. Que ce soit parpassion ou par amusement, il permet de s'investir dans une occupation autre que professionnelle et scolaire. En ce qui concerne les jeunes en particulier, il me paraît évident que le sport puisse aider au développement de leur personnalité. En pratiquant une activité sportive, les jeunes peuvent aussi se défouler et canaliser leur énergie.

Hypothèses de réponses

Le sport permet de rentreren contact avec d’autres personnes en favorisant la socialisation.

Le sport permet aux professionnels du travail social de regrouper et d’inviter les jeunes à participer à des activités, aidant ainsi à consolider le lien social en leur donnant la possibilité de se retrouver autour d’une même passion.

Le sport donne la possibilité d'avoir une occupation qui permet un apprentissage de la viesociale par le biais de diverses rencontres et activités qui amènent un développement physique et psychologique.

Le sport permet aux jeunes, qui sont souvent instables du fait des problèmes liés à l’adolescence, de se défouler et de canaliser leurs énergies, leurs angoisses et leurs accès de violence.

Le sport permet aux adolescents en quête d’identité de se faire une place en tantqu’individu à part entière.

Apports théoriques et analyse

Pour Bernard Jeu, "Le sport contribue à la maturation intellectuelle et morale de l'individu à travers la découverte." Le sport amène une découverte physique, morale et morphologique par sa résistance et celle d'autrui ainsi que par les règles que le sport fixe, qui sont respectées et acceptées pour elles-mêmes. Evoluer sous un règlement ciblépermet d'être soumis à des obligations, à un système autoritaire ce qui, d'après l'ensemble des jeunes que j’ai côtoyé, leur permet, lorsque le coach ou le responsable est compétent, de se faire une place, d'être respecté et valorisé en tant que joueur et en tant que partenaire indispensable, image que les jeunes n'ont pas forcément dans la société actuelle.

Dans la vie de tous les jours, nousavons parfois tendance à éviter les obstacles ou à les contourner. Le sport nous pousse à les affronter et à les surmonter. La passivité et la fuite face aux difficultés font souvent partie de la vie de certains jeunes, pour qui le sport pourrait être une possibilité de trouver en eux la capacité d'oser, ce qui leur apporterait une aide non négligeable. Les jeunes se sentent valorisés, le sport leurdonne une place, ce qu'ils ne ressentent pas forcément à l'école ou au travail : "Le sport m'a permis d'être respecté par des adultes qui auparavant me voyaient comme un petit con..." ( Un jeune de St-Jean ).

Le sport, que ce soit en tant que joueur ou en tant que spectateur, permet, d'un point de vue émotionnel, d'extérioriser des émotions, de la joie, de la tristesse, de la peur ou de...
tracking img