Excusez les fautes du copiste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2173 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Excusez les fautes du copiste » de Grégoire Pollet

Plaidoirie

1ère partie

Monsieur le Juge,
Mesdames, Messieurs,

Monsieur Sylvain Crêtes, ici présent, est peintre et marié depuis peu avec Jeanne.

Si cet homme de 45 ans comparaît devant vous aujourd’hui c’est parce qu’il est accusé
de faux et usage de faux.

Pourquoi cet homme en est-il arrivé à se lancer dans la fraude alorsqu’il avait commencé par faire des copies légales pour des musées ou des particuliers qui voulaient protéger leurs tableaux origianux tout en permettant que le public puisse les voir et les admirer à travers des reproductions.

Il a copié des tableaux et imité la signature des plus grands peintres tels que Magritte, Delvaux, Dali.

Il s’est identifié à eux en empruntant leur façon de faire,leur génie créateur, leurs inspiration et leur originalité de vrai peintre. Il a déclaré ces tableaux authentiques alors que ce n’était pas le cas. Il a volontairement détruit « Le ballet des Masques » peint par James Ensor afin de prouver qu’il détenait lui aussi cette capacité de devenir un artiste reconnu et valorisé. Enfin, Monsieur Crêtes a créé ses propres tableaux et il les a signé du nomd’un artiste déjà reconnu par le monde de l’art afin de faire croire à la découverte d’un nouveau tableau de celui-ci.

Ce pseudo-artiste a réussi, avec l’aide de ses amis, à monter une affaire dans un milieu que l’on peut qualifier de marché noir. Cet homme talentueux a reproduit, durant quelques années, des œuvres dans l’ombre de véritables artistes. Pour justifier ces actes impardonnables,il se sert de son entourage : l’utilisation de sa fille pour expliquer son entrée dans le monde du plagiat en est le meilleur exemple.

Faussaire, il s’est approprié le travail des grands artistes. Il a pris leur identité, falsifié leurs tableaux, il a volé leur succès. Cet usurpateur a fait des tableaux non plus des objets d’art mais un commerce. Il a préféré l’argent au succès alors qu’ildétenait la capacité de devenir lui aussi un grand artiste.

La copie est un des rares plaisirs qu’il ait connu dans sa vie, c’est une sorte d’épanouissement personnel. Ce besoin de reconnaissance ne traduit-il pas une instabillité physique ? Instabillité caractérisée par cet acte de folie destructrice qu’il a commis. C’est un génie d’un genre nouveau atteint par la folie des grandeurs. Lacréation par la destruction n’est pas un acte acceptable.

Sylvain Crêtes a cherché à ressentir la gloire, qu’il n’a pas réussi à atteindre, à travers l’identité des grands artistes car il n’a pas été capable de faire ses propres tableaux. Il a rompu la magie du contact direct que les gens recherchent avec l’artiste véritable. Une copie, aussi parfaite soit-elle, n’atteindra jamais le pouvoirde l’authentique.

Copier un tableau célèbre est un crime et le détruire est un sacrilège. Copier une œuvre va au-delà du plagiat, c’est une insulte à la mémoire des artistes disparus car il s’est approprié leur style, leurs couleurs, leur vision du monde … Et il est encore allé plus loin sur le chemin de la décadence, il a imité et signé de sa main de grands noms de la peinture.

Il estpeintre, il a aujourd’hui 45 ans.

Son histoire est celle d’un artiste raté, d’un artiste médiocre mais faussaire de génie.

La vie n’a guère été tendre pour lui : élève peu brillant dans la section peinture d’une école d’art où il ne brilla pas particulièrement par son originalité, il obtient son diplôme sans grande distinction.

Il se marie. C’est son épouse qui subvient au x besoisn duménage en travaillant comme secrétaire car sa formation ne lui permet de trouver un travail qui rapporte de façon régulière.

Malheureusement, sa femme meurt en donnant le jour à une petite fille et il se retrouve seul pour élever Isabelle qui sera le centre de sa vie.

Pour faire vivre cette petite fille, il accepte un travail de professeur de dessin dans une école pour jeunes filles de bonne...
tracking img