Exemple de compte rendu de débat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (405 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
le premier groupe a tenter de démontrer tout au long du débat à quel point l'imaginaire interesse les gens, sur de nombreux supports.
Il a dabord été question des raisons de cet engouement.L'ensemble du groupe s'est accordé pour dire que le monde dans lequel nous vivons actuellement est très dur et violent. Les gens chercheraient donc une sorte d'échappatoire, permettant de se détendre et derêver un petit moment. Une façon de refaire le monde à leur façon et de suivre les aventures d'héros hors du commun, loin des réalités de notre époque.

Le groupe a intensifier son discours sur lenombre de ventes que les livres imaginaires réalisent, devenant des best-sellers depuis plusieurs année. Comme la saga Harry Potter, vendu a plus de 400 millions d'exemplaires dans près de 70 pays. Côtécinéma, le film Avatar, enregistre plus de 13 millions d'entrées en France depuis sa sortie. Où bien le jeux vidéo « Les sim's », évoluant dans un monde pas si proche du notre, et donnant au joeur lecontrol total d'une personne imaginaire. Le groupe a précisé que Les sim's ce sont classé au premier rang des ventes de jeux vidéos en 2006.

Le second groupe, lui, est convainque que ce genre defictions ne trouvent pas leurs publics au delà des enfants, et n'ont pas grand intérêt. Ils ont dans un premier temps répondus aux arguments du premier groupe. Certes les films fantastiques se classenten tête des box offices mondiaux, pour la simple raison que les parents accompagnent leurs enfants au cinéma, et par conséquent ce n'est pas une place qui est acheté, mais deux voir trois.
Ensuite,le groupe a confirmé que les livres comme HP se vendaient bien, mais pour un public essentiellement en pleine jeunesse, avide d'imaginaire.
Pour les jeux vidéos, le groupe s'est accordé à dire qu'ily avait bel et bien de la part des joueurs une envie de se déconnecter de la réalité, mais qu'encore une fois, seul des enfants pourraient avoir une telle imagination pour y parvenir. Les adultes...