Exemple de rapport de stage de kinésitherapie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1084 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Rapport de stage
Lieu de stage : Hôpital général du grand yoff (anciennement CTO) à Dakar, dans un service externe composé d’une grande salle de rééducation et de plusieurs petites salles avec tables de massage pour accueillir individuellement les patients.

Matériels : La grande salle de rééducation est équipée de barres parallèles, espaliers, planche de Friemann, tapis de sol, ballon deBobath, ballon, objets en bois pour travailler la motricité fine. Dans une autre salle, un vélo, des modules accrochés au mur (pour la rééducation du membre supérieur), ainsi qu’une table de verticalisation sont à disposition. Une cage de mécanothérapie est aussi présente, avec sangles et poids pour les montages. Des lampes à infra-rouges sont présentes et en bon état ainsi que des appareilsd’électrothérapie. Les ultra-sons sont par contre en mauvais état, ne fonctionnant pas toujours.

-

Matériels manquants (qui pourrait éventuellement être apporté sur place par des futurs stagiaires) : des éponges neuves pour l’électrothérapie, voir des électrodes des legos, gros puzzles pour enfants, jeux, ficelles, perles pour travailler la motricité fine des thérabands des planches d’anatomie pouraccrocher au mur des programmes de rééducation pour la PTH, la lombalgie.. des affiches sur l’école du dos

L’Equipe Elle compte 4 kinésithérapeutes, 3 aides kiné et 2 autres stagiaires sénégalais. Le major des kinésithérapeutes, Sidibe Diery a été très accueillant. Il m’a expliqué le fonctionnement du service, présenté à l’équipe et je l’ai suivi pendant les 4 premiers jours pour pouvoir observercomment il travaillait. Puis lui et les autres kinés m’ont confié certains de leurs patients, que j’ai pu prendre en charge et suivre jusqu’à aujourd’hui. Tous les membres de l’équipe sont vraiment sympas et c’est très agréable de pouvoir travailler dans la bonne humeur et la décontraction… Un bémol quand même : les kinésithérapeutes sont bien formés au Sénégal, ils ont les connaissancesanatomopathologiques, cliniques et pratiques (j’ai pu le constater à plusieurs reprises en échangeant des idées avec eux ou en les regardant travailler), mais parfois, les aides kinés manquent de un peu de rigueur professionnelle par rapport aux horaires, aux bilans à effectuer, au contenu du traitement lui-même (préférence donné au massage)..

Les cas rencontrés Depuis le début de mon stage, j’ai pusuivre 2 enfants IMC, et beaucoup de fractures en général : au niveau de la cheville, fémur, tibia, membre supérieur ainsi que des épaules gelées.. En effet les accidents sont malheureusement vite arrivés au Sénégal et le récit des patients est parfois déroutant…J’ai suivi une patiente par exemple, âgée de 75 ans qui s’est fait une fracture du col du fémur en descendant d’un car rapide.. Le chauffeurn’ayant pas marqué l’arrêt assez longtemps, la vieille femme a chuté et est retombée sur sa hanche… Beaucoup beaucoup de cas de lombalgies (hernie discale, lombosciatalgie, arthrose), de pieds bots varus équin et aussi d’élongation du plexus brachial chez les tout petits…Des patients souffrant d’hémiplégie viennent aussi dans le service mais je n’en ai pas eu à ma charge..

Les réunions etéchanges Toutes les 2 semaines, un des stagiaires doit présenter devant l’équipe le cas d’un patient qu’il suit. La semaine dernière, maxime, un stagiaire sénégalais a fait une présentation sur un cas de gonarthrose. C’était très intéressant car il a détaillé le profil de son patient, le bilan de prise en charge, les buts et les grandes lignes de traitement.. Cette semaine, c’est à mon tour deprésenter un cas : j’ai choisi l’hernie discale.. Ces réunions nous permettent d’échanger nos idées, et de discuter sur les différents traitements possibles… J’ai pu également assister à un séminaire sur les fistules vésico-vaginales (sujet de mon mémoire) étalé sur 3 jours : le matin on assistait à un conférence (sur la pathologie et les différentes techniques opératoires possibles) et l’après-midi...
tracking img