Exercice d'introduction

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1261 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation : exercices de correction

La pollution est-elle réellement une fatalité ? Sommes-nous entièrement responsables de ce qui arrive aujourd'hui ? N'existe-t-il plus aucun espoir ? Je pense qu'en répondant à ces trois questions, nous serons moins sûr que la pollution est une fatalité du monde moderne et que ce n'est peut-être pas la pollution en elle-même qui est une fatalité.(intro)

La littérature peut-être un ensemble de réflexions nous permettant à notre tour de réfléchir et ainsi éveiller le sens critique. Par exemple si on est un passionné des sciences et que l'on lit un article sur le nucléaire, la lecture nous incitera à réfléchir sur l'importance de ce sujet. Le nucléaire peut nous apporter une source énorme d'énergie mais en y réfléchissant bien il peutconstituer un danger pour l'humanité. La littérature permet d'éduquer le lecteur par l'apport de nouvelles connaissances, de différentes manières de penser et de développer notre jugement, en un mot d'accroître notre savoir. Elle peut éveiller en nous le sentiment artistique et susciter notre créativité et même changer notre parcours de vie. Un seul document peut nous captiver de telle manière quenous bousculions tous nos projets et que nous nous consacrions au sujet qui nous a enthousiasmé. La littérature nous enseigne l'art de s'exprimer et d'acquérir notre propre style d'écriture. Elle est une source inépuisable d'assouvir notre soif de connaissances. Elle stimule notre désir de devenir autodidacte. (argument)

...Cependant, bien d'autres problèmes de pollution restentinchangés et il nous faut donc voir quelles seraient les solutions nécessaires à apporter. Ce sujet est vraiment vaste. Nous pourrions parler des déchets, des plastiques, de la surconsommation de l'eau, du déboisement. Pour les problèmes à résoudre, nous allons parler plus particulièrement des voitures. Et pour les solutions, nous nous concentrerons sur ce que peuvent amener les nouvelles avancéestechnologiques, les responsabilités de tout un chacun et celles des gouvernements ainsi que sur des changements qui ont déjà été effectués.
(intro)

Le futur de l'environnement dépend donc de nous. Le fait que la pollution soit une fatalité du monde moderne ou pas dépend entièrement de l'homme et ses diverses actions. Tout le monde est impliqué, il faut que chacun d'entre nousessaie au maximum de prendre soin de l'environnement, de changer notre façon de vivre, de diminuer notre consommation de matières premières. Un petit geste, lorsqu'il est effectué par des millions de personnes, a un énorme impact sur l'environnement. ....
(argument)

Ce qui m'amène à mon deuxième argument. En effet nos ancêtres n'ont pas regardé à la pollution qu'ils ont engendrée....(argument)

Que l'on parle en terme de rencontre personnelle ou religieuse, événementielle ou purement concrète, la rencontre se retrouve à tout moment de notre existence. Mais si la vie comporte obligatoirement son lot de rencontres, celles-ci s'avèrent-elles être suffisamment importantes que pour en être qualifiées d'existentielles comme le suppose la citation de Martin Buber.Baser sa vie sur les rencontres comme le suggère la citation n'est-ce pas une prises de risques trop importante ? Nous aborderons ensuite la problématique de la « vie véritable » puis nous nous poserons la question de savoir quel profit il est possible de retirer d'une telle « règle de vie », enfin nous tâcherons d'évaluer la portée pluricausale de ces profits et sa dimension universelle.(intro)
En conclusion, si la rencontre peut être risquée, si l'isolement est une solution radicale aux problèmes liés à ces risques, et si la « vie véritable » est un concept subjectif et relatif, ces rencontres demeurent malgré tout primordiales. Ceci par la richesse qu'elles apportent, qu'elles soient dures ou heureuses. Le pouvoir constructif des rencontres ne peut être négligé. .......
tracking img