Existe-t-il des principes moraux universels

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1597 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jacinthe Côté

Texte argumentatif final
La question à débattre :
Existe-t-il des principes moraux universels

Présenté à
M. Nikola Tonich

Philosophie et rationalité
340-103-04
Groupe : 108

Cegep de Saint-Jean-sur-Richelieu
Le 10 décembre 2009
En 2009, nous vivons dans un monde où les valeurs varient d’un individu et d’une culture à l’autre. Par exemple la polygamie est valoriséedans une culture et dans une autre tout à fait inacceptable. De plus aujourd’hui l’individualisme et le capitalisme ont pris de plus en plus de place. On glorifie la performance, le pouvoir et l’argent au détriment de la vie humaine. Ce droit fondamental du à chaque être humain. Comment juger rationnellement sur la façon de conduire sa vie dans le bien et la justice pour tous. Les Grecs seposaient déjà la question sur l’universalité des valeurs. Ils s’opposaient sur le fait que pour agir moralement il faudrait savoir ce qu’est la vertu Cette connaissance et cette disposition à faire le bien et que celle-ci s’acquiert par la raison. À l.opposé la raison est un instrument qu’ils utilisent pour servir leurs intérêts et leurs préférences. Faut-il associer notre conduite basée sur desperceptions en se servant de la raison comme instrument et déclaré que l’homme est la mesure de toute chose ou bien être au service de la raison à qui nous devrions être souverain, celle là même qui guide notre conduite. Existe-t-il des principes moraux universels Pour ma part je prends la position rationaliste de Socrate en affirmant qu’il existe des principes moraux universels.Pour bien saisir la question, voici la définition des principaux concepts. D’abord un principe signifie « une règle de conduite théorique qui guide la conduite.» comme chacun est libre en théorie, une chose abstraite. Le concept « moraux» concerne les mœurs et les règles de conduite en usage dans une société. Par exemple le vol et le meurtre. Pour terminer «universels» signifie ce qu’il y a decommun à tous les individus d’une classe ( opposé à particulier). Comme peu importe ta couleur, ton sexe, ton travail tous ont droits aux mêmes privilèges qu’offre la vie. Une définition globale de ces concepts pourrait être que l’on doit adopter une conduite morale en accord avec les valeurs de la société et que celles-ci soient applicables à tous. La question est maintenant de savoir si toutest relatif à l’individu ou au contraire on croit en l’existence de principes moraux universels comment peut-on y accéder

Maintenant voyons ce que pensait Socrate. Il a été le premier à jeter les bases d’une science morale. Son éthique est fondée sur le désir rationnel d’agir selon le bien. Selon lui, le bien relève de la connaissance puisque c’est la raison qui nous permet d’atteindre la véritéuniverselle« le bien est bien en lui-même et par lui-même» c'est-à-dire qu’il ne dépend pas de nos intérêts et de nos préférences. Pour Socrate, le savoir vrai est intimement lié à la vertu, un lien nécessaire pour conduire la raison. Effectivement le rôle de la raison est d’acheminer l’esprit à la vérité et au bien dans le sens« ce qui est vrai est bien et faire le bien doit être notre but leplus important».L’humain étant un sujet rationnel peut remplacer ces opinions mal fondées par une science véritable. Pour être juste ne faudrait-il pas d’abord savoir ce qu’est «,La Justice» et être à même de juger si elle est là seulement pour servir nos intérêts ou pour le bien de tous. Il est convaincu que des vérités permanentes exixtent et que l’on doit agir selon certaines règlesuniverselles, et c’est avec la raison peut y accéder. Nous avons tous des désirs particuliers mais le seul juge compétent en matière de meilleure décision à prendre. L’être humais veut être heureux, c’est la même chose pour tous pas seulement une personne. Définitivement j’adhère à la position rationaliste de Socrate en affirmant qu’il existe des principes moraux universels. 150 mots

Argument
Nous...
tracking img