Existe t il un devoir de mémoire ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1852 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
EXISTE T IL UN DEVOIR DE MEMOIRE ?

Le principal devoir de l'homme envers lui-même est de s'instruire, le principal devoir de l'homme envers les autres est de les instruire (Emile LITTRÉ).

La question du devoir de mémoire apparaît souvent dans l’actualité. Les débats qui ont eu lieu autour de « la lettre de Guy Mocquet » en sont l’illustration. Ce devoir doit permettre d’éviter quel’histoire ne se répète. Dans cette perspective il apparaît comme d’une injonction morale : se souvenir, c’est garder la mémoire de évènements traumatiques d’une histoire, comme garde-fou de nos propres comportements.
C’est d’ailleurs à propos d’évènements négatifs que ce devoir de mémoire est généralement invoqué.
Cette interdépendance entre devoir de mémoire et vécu traumatique est décrite de manièrestylisée et imagée dans le tableau « La mémoire » du peintre René Magritte. A travers la tempe ensanglantée du buste de marbre, il nous rappelle que l’homme ne retient que ce qui le frappe, le meurtrit et l’atteint douloureusement.

Nietzche, dans « la Généalogie de la morale », explique que la nature est du côté de l’oubli, de l’effacement. En d’autres termes, qu’il est facile d’oublier etdifficile de se souvenir.
Pour autant la mémoire et l’oubli ne sont pas antinomiques, la mémoire étant le produit de la sélection naturelle entre la faculté d’oublier et la faculté de se souvenir.

Qu’est ce qu’est ce devoir de mémoire ? A fortiori, qu’est-ce qui justifie un tel impératif vis-à-vis d’un évènement qui s’est produit ? Enfin, qu’est-ce qui fonde notre sélection des faits passés quenous nous faisons un devoir de célébrer ?

Il est certain que la mémoire est une exigence qui fonde notre personnalité et notre histoire (I) et qui de ce fait doit être entretenu. Pour autant, le devoir de mémoire n’est pas aisé à réaliser et ne doit pas servir de fondement à de la propagande ou à du prosélytisme capables d’en détourner le sens (II).

I. La mémoire : une exigence naturelleindispensable

A. Une donnée fondatrice de l’histoire et de la personnalité

Le devoir de mémoire, est nécessaire pour conserver la trace du passé et instituer une histoire, pour reconnaître la dette contractée du présent envers le passé, et pour rendre justice et réparer les erreurs passées.

Certains crimes ne doivent pas être oubliés afin de ne pas les commettre à nouveau de même que lesévénements historiques tragiques afin d'éviter qu'ils ne se reproduisent.
Certes, l'oubli est une faculté naturelle et un phénomène vital pour la mémoire car il faut savoir oublier pour progresser. Néanmoins il ne faut pas nier ou renier le passé.
L'homme ne vit pas au présent : un pied dans le passé, un pied dans l'avenir, il est mémoire et projet.
Par ailleurs, la mémoire humaine est variée. Dela célébration d'un événement passé de l'histoire nationale au souvenir des morts, la différence est grande.

Au delà de cet aspect psychologique qui consiste à se souvenir des évènements passés c’est à dire d’en conserver la trace et des les réactiver à volonté, la mémoire est, au sens philosophique, garante de l'identité humaine à travers le temps et la succession des générations.

Lamémoire assure la continuité et l’identité de la personne. En effet, ne pas se souvenir du passé, ne pas avoir conscience d’avoir été avant d’être aujourd’hui ferait disparaître la notion même de « personne ».
Cette fonction se retrouve au niveau collectif. Que ce soit par l’intermédiaire des mémoires individuelles, des travaux historiques ou d’actions politiques, constituer la mémoire d’une nation,d’un peuple est ce qui permet de lui procurer une identité et de garantir la continuité de son histoire.
Ceci apparaît primordial car d’une part n’avoir aucune mémoire risque d’engendrer le renouvellement des erreurs du passé et d’autre part grâce à la mémoire il est possible d’analyser et de comprendre le présent.

Bergson dans « la conscience et la vie » explique cela. La mémoire est...
tracking img