Exister est-ce simplement vivre ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2048 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Exister, est-ce simplement vivre ?

Dans le langage courant, il nous arrive fréquemment d'utiliser des mots pour d'autre, ou d'en donner une définition commune, alors que ces termes sont extrêmement différents. C'est le cas pour les mots exister et vivre. Tout deux peuvent être utilisés comme des synonymes, mais diffèrent profondément dans leur sens. Ainsi nous pourrions nous poser la questionde leur égalité: exister, est-ce simplement vivre ? L'emploi du « simplement » préfigure donc que vivre ne serait pas la seul chose à laquelle se rapporte le terme exister. Nous tenterons de répondre à cette problématique en nous demandant d'une part qu'est-ce que Vivre ? Ensuite qu'est-ce donc qu'exister? Et d'autre part, comment peut-on parvenir à « Exister » dans sa vie ?

Avant même de nousdemander si exister est simplement vivre, il serait bon de définir en son intégralité qu'est-ce donc que de vivre ? Nous traiterons tout d'abord de la naissance et de l'aspect biologique de la vie, puis nous montrerons que vivre, c'est obéir à ses fonctions primaires.

La première des nécessités pour vivre n'est autre que la naissance. C'est en effet la naissance qui définie la première étape dela vie d'une personne. Il est inutile de considérer ici la vie intra utérine. Nous considérerons que la vie débute au passage de l'univers aquatique à celui du monde aérien. C'est donc la mère qui par son accouchement donne vie à son enfant. Pour l'être humain, cette vie qui « entre en lui » est symbolisée par sa première inspiration qui remplie ses poumons d'oxygène. C'est sa toute premièreaction physique dans ce nouvel environnement. Donc, de par ce que nous venons de dire, la vie est alors une notion biologique. Est considéré comme vivant, tout être disposant d'un corps et d'organes en bon fonctionnement, sauf accident: je pense notamment aux personnes handicapées, ou aux personnes ayant un problème quelconque physique, ou encore aux plantes (qui n'ont pas d'organes) mais qui endéfinitive, ne sont pas morts, et sont des être animés. La vie est donc en chaque être vivant, qu'il soit humain végétal ou animal. Vivre c'est aussi par la sensation, et / ou les sentiments. En effet, le bébé commence sa vie par les sensations tel que le touché, ou l'odorat, et ses ainsi qu'il assumes ses fonctions primaires.

Pour se maintenir en vie, un être vivant obéit à ses propres besoins. Ilest capable d'une certaine autonomie. C'est donc tout naturellement qu'un humain, qu'une plante ou qu'un animal respirera l'air environnant, et il n'a pas à se dire: « je dois respirer », l'action ce fait d'elle même de manière inconsciente. C'est à dire que l'être en question n'a pas à se rappeler intérieurement qu'il doit inspirer et expirer. Autres exemple concernant les fonctions primaires: unêtre vivant cherchera a trouver de la nourriture, à s'alimenter pour répondre aux besoins de son corps et du fonctionnement de son organisme. Manger, boire, dormir: ce sont les principales fonctions primaires qui sont vitales à l'être vivant, et donc qui lui permettent de vivre. C'est ce que Schopenhauer appel le « Wille », le vouloir vivre. Il anime tout les êtres: la causalité est vu del'intérieur, et il en ressort des actes volontaires. On peut également parler de l'instinct de reproduction comme pouvant faire parti de ses fonctions primaires. En effet, sans reproduction, il n'y a pas de descendance, pas de nouvel individu, les êtres vivants finissent pas mourir, et l'espèce humaine avec. Un animal ou un humain en vie est donc capable de se reproduire pour le bien de son espèce. Celatoujours et uniquement avec un individu de son espèce qui engendrera un nouvel être vivant doué des caractéristiques de celle-ci. Un cycle se crée donc: un être vivant donne la vie à un être vivant, qui lui même donnera la vie à un autre être vivant, et ainsi de suite. « Vivre » nous est donc imposé par ceux qui nous ont conçue. On ne choisi donc pas de vivre, c'est un don que nous recevons sans...
tracking img