Exlication de texte bergson

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1408 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

Dans cet extrait tiré de l’œuvre "Évolution créative" de Bergson, l’auteur étudie les caractéristiques qui différencient l'homme de l'animal. Pour cela, il s’oppose à la thèse habituelle, défendue par exemple par Descartes, thèse selon laquelle seul l’homme disposerait d’une conscience. Pour lui, la parole est l'expression de la pensée ou de la conscience, si les animaux neparlent pas, c'est tout simplement parce qu'ils ne pensent pas. Seulement, d‘après Bergson, la « conscience animale » existe.

Cependant, en quoi consiste-t-elle ?
Quels sont les éléments qui permettent d’affirmer qu’elle existe et quels sont ceux qui permettent de différencier « conscience animale » de « conscience humaine » ?

L’objectif de ce texte est donc de dégager les spécificités de la« conscience animale ».
Nous allons donc organiser notre réflexion de façon à montrer les valeurs, les limites et les liens qu’il existe entre ces deux formes de conscience : la « conscience animale » et la « conscience humaine ».

Ce texte est composé de trois parties, chacune dégageant une idée importante. Dans la première partie Bergson met en avant le fait que la conscience soit « lapuissance de choix dont l’être vivant dispose ». Dans un second temps il montre que la « conscience animale » est capable de choix mais que ses possibilités d’inventions, elles, sont restreintes. Enfin, l’auteur met en évidence l’idée principale de ces quelques lignes : la conscience humaine est la seule à être synonyme de liberté.

PARTIE EXPLICATIVE

Dans la première partie, Bergson défini dans unpremier temps, le concept de « conscience animale » puis dans un second temps il définit le terme conscience au sens général dans le but de trouver les points qui différencient l’homme de l‘animal. En effet, Bergson affirme : « Radicale est la différence entre la  conscience animale, même le plus intelligent et la conscience humaine » ce qui signifie que selon lui, la différence entre ces deuxformes de conscience est radicale. La conscience est synonyme « d’invention »  et de « liberté ». En effet, la conscience est la faculté mentale de comprendre de façon subjective les phénomènes extérieurs ou intérieurs et plus généralement sa propre existence. Si je suis triste et que je me rends compte que je suis triste, je prends conscience de mes états affectifs, libre à moi d’interpréter matristesse comme je l’entends. Ainsi, l’auteur ne considère pas la liberté comme étant une absence de contraintes mais plutôt comme le droit de pouvoir faire des choix.

Grâce à cette première partie du texte, nous pouvons voir en quoi consiste la « conscience animale » et nous constatons qu’au même titre que celle des hommes, elle dispose de liberté mais aussi de capacité d’invention. En fait, la« conscience animale » n’est qu’une infime partie de la conscience au sens général.

La deuxième partie du texte (« Or, chez l’animal … allonger ») nous montre que la conscience animale reste néanmoins limitée quant à ses possibilités d’invention.
En fait, ce passage définit ce qui caractérise l’homme en soulignant les différences qui le sépare du monde animal.
Ensuite, Bergson nuance lacapacité de confusion dont l’animal fait preuve (« Or…routine »). En réalité, même si l’animal n’est pas soumis aux lois de l’instinct, il reste néanmoins attaché à son espèce (« Enfermé…allonger »).
Cependant l’invention de l’animal n’est « qu’une variation sur le thème de la routine »
Cette variation indique que la faculté d’invention de l’animal est fort limitée comparée à celle de l’homme.Ainsi, pour l’auteur, chaque espèce dispose d’une « initiative individuelle ».
Lorsque Bergson écrit que l’animal « arrivera sans doute à les élargir par son initiative individuelle », il affirme que l’animal est comme prisonnier des lois de l’espèce. La liberté animale est très restreinte, c’est ce qui distingue radicalement la « conscience humaine » de la « conscience animale » .
A travers...
tracking img