Expatriation : risques et solutions

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2205 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
GRHi Cas n°2 : L’expatriation, défis et solutions

A l’heure où les frontières sont devenues presque inexistantes, où la mondialisation est effective et l’incertitude grandissante, s’internationaliser est aujourd’hui une obligation pour les entreprises qui désirent se développer et croître, mais également réduire les risques relatifs à cette incertitude et faire face à une concurrence accrue,internationale, et de plus en plus féroce. Alors on décide finalement de s’étendre, transformer l’entreprise nationale en une organisation tentaculaire, présente sur plusieurs marchés à la fois. On croît, on se fait un nom, et on installe finalement des filiales dans ces pays que l’on a soigneusement choisis. Seulement, la filiale nouvellement créée a besoin de quelqu’un à sa tête ou du moins decadres, et pourquoi pas des personnes d’expérience, venant de la société mère par exemple. Un mot est alors sur toutes les lèvres : expatriation. On enverrait par exemple quelqu’un du siège vers la filiale.
Mais cette expatriation n’est pas forcément un moment facile pour l’intéressé. Partir à l’étranger, c’est en quelque sorte se retrouver déraciner, abandonner toutes les fondations qui faisaientde nous ce que nous étions. Notre propre culture, nos valeurs se retrouvent reléguées au second plan, submergées par ces nouveaux signaux, les us et coutumes de notre terre d’accueil. Mais cette dernière n’est pas forcément la terre promise et l’adaptation s’avérerait dès lors difficile. C’est notre vision même du monde qui peut s’en retrouver bouleverser, nos certitudes s’effondrent, croulantsous le poids de l’inconnu. Exit les repas en famille du dimanche midi, les soirées football avec les amis de longue date. Tant de changements et ce, parfois si brusquement. Bien entendu, toutes les personnes ne réagissent pas de la même manière, au regard des attaches dans la mère patrie, sa culture, son vécu, etc. De nombreux paramètres feront que cette expatriation sera un succès ou non. Enquittant son pays, on quitte ses repères, et arrivé sur place il faudra tout réapprendre, repartir de zéro et se construire dans ce monde qui n’est finalement pas le nôtre. L’expatrié n’est pour autant pas la seule personne à vivre cette expérience, ce voyage. Bien souvent le conjoint le suit, accompagné des enfants. L’aventure prend alors une toute autre ampleur. Nous allons donc, dans un premiertemps, analyser les défis auxquels devra faire face l’employé. Puis nous verrons les outils qui lui permettront de vivre au mieux son départ vers ce nouvel ailleurs.

Avant toute chose, l’expatriation doit être un choix, l’employé doit vouloir partir à l’étranger et se jeter à corps perdu dans cette nouvelle culture. S’en aller sous la contrainte ferait, dès le départ, un échec de cetteexpatriation. Une fois le départ décidé, d’un commun accord entre l’employeur et l’employé, de nouvelles questions viennent à se poser. Parle-t-il la langue du pays ? A-t-il des notions sur sa culture ? Si le conjoint le suit, pourra-t-il aisément y trouver un emploi ? Et les enfants, est-il possible de les y scolariser ? Autant de questions qu’il faut se poser avant tout départ, et qui, si une réponse esttrouvée, faciliteront l’intégration dans le pays.
Le premier défi est donc bel et bien la connaissance du pays d’accueil. L’employé doit en connaître la culture, ses spécificités, mais aussi sa langue, sa religion ou tout autre chose qui font de ce pays hôte une terre différente de celui d’origine. Les différences culturelles ne sont pas toujours faciles à accepter, et l’on aura tendance biensouvent à se référer à sa propre culture, émettre des comparaisons, etc. qui ne feront que rendre l’adaptation plus difficile. A toute décision, il y a également des freins, des paramètres qui feront douter l’employé sur sa possibilité et sa capacité à partir vers ce nouveau pays. Les principaux freins sont, selon Barabel et Meier, le conjoint de par sa carrière ou le non désir de quitter son pays,...
tracking img