Experience de mort imminente

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8231 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
EXPERIENCE DE MORT IMMINENTE



SIMPLE HALLUCINATION
OU
VISION VERS L’AU- DELA ?



SOMMAIRE

Introduction p4

I. Qu'est ce que l'EMI? p6

1) Origine de l’EMI p6
2) Historique des recherches médicales p8
3) Une énigme médicale qui repose sur des témoignages p10

II. Comment les scientifiques expliquent-ils le phénomène ? p17

1) Explicationspar la pharmacologie p17
2) Explications neurophysiologiques p18

III. Les limites de ces explications p22

1) Les contre-exemples p22
2) L'hypothèse psychologique p23
3) L'explication religieuse p24

Conclusion p26

Lexique p27

Bibliographie et sources p28

Remerciements p29

INTRODUCTION

La Mort a desrigueurs à nulle autre pareilles ;
(…)
Le pauvre en sa cabane, où le chaume le couvre,
Est sujet à ses lois ;
Et la garde qui veille aux barrières du Louvre
N’en défend point nos rois
François de Malherbe (1555-1628)

Le poète exprime joliment cette évidence : la question de la mort concerne tout le monde et elle ne cesse d’intriguer. Mais, riches de leurs talents propres, philosophes,théologiens, romanciers ou peintres ont cherché à en percer - ou du moins à en approcher- les mystères.

Déjà dans l’Antiquité, des légendes ont fixé une représentation de la mort. Les Anciens racontaient l’existence d’un passage vers l’au-delà. Les Grecs pensaient que le monde réel était séparé des Enfers par le Styx, grand fleuve que les eaux rendaient invulnérable. Le passage était assuré parle passeur Charon.
Les Egyptiens imaginaient eux aussi qu’un passeur viendrait les chercher pour les emmener en barque jusqu’au paradis. Pour les juifs, l’épisode de « la traversée de la Mer Rouge » symbolise aussi le passage de l’exil à la terre promise, c’est-à dire de la mort à la vie. On peut d’ailleurs noter que le mot « Pâques » de la tradition chrétienne vient de l’hébreu « Pessah » quisignifie « passage ».

Les représentations varient selon les civilisations ; les questions demeurent. Y a-t-il une suite à la vie ? Que se passe-t-il après le décès ? L’esprit survit-il à cet épisode ?

Si aucune réponse irréfutable n’a été trouvée, des témoignages sont venus étayer la réflexion des hommes : des personnes ayant frôlé la mort ont relaté leur expérience, en décrivant desphénomènes étranges : « Je me sentis sortir de mon corps. Je pris un peu d’altitude et je flottais au dessus de la pièce et au dessus de mon corps. Soudain j’eus l’impression d’être emmené dans une sorte de tunnel cotonneux et un peu transparent, vers un autre univers » nous a raconté Philippe Labro au cours de l’entretien qu’il nous a accordé le 22 décembre 2010.
En 1998, cet écrivain français, auteur deromans essentiellement consacrés à l’Amérique, publiait la Traversée. Le récit très personnel d’une mésaventure hors du commun. A la suite d’une opération, alors qu’il séjournait en service de réanimation, Labro a vécu une Expérience de Mort Imminente (EMI). Dans son livre, il parle aussi d’ « Expérience de Mort Approchée » (en anglais : Near Death Experience (NDE). Par convention nousn’utiliserons que l’expression française d’Expérience de Mort Imminente (EMI).
Expérience de mort imminente : on entend par là les sensations extraordinaires vécues par certaines personnes pendant un coma avancé ou une mort clinique, avant qu’elles ne soient réanimées. Ces EMI peuvent être dites « positives » - ce qui est le cas le plus courant – quand le souvenir que le patient en a est agréable. Elle seradite « négative » quand celui-ci sera déplaisant - le cas est semble-t-il rare.
Comme d’autres témoins, Labro évoque dans la Traversée un sentiment de désincarnation suivi d’une impression de passage entre la vie et un autre « univers », rejoignant mystérieusement les récits symboliques des traditions religieuses.

Une EMI pourrait n’être qu’un « fait divers médical » comme d’autres. Elle...
tracking img