Explication de texte de bachelard

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1409 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
(Niveau Terminal)

La science est une connaissance exacte, approfondie et fondée sur des faits contrairement à l’opinion qui est une manière de penser et de juger sans fondements. Ainsi, la science est-elle capable de légitimer l’opinion ou de se servir d’elle pour fonder des hypothèses à démontrer ?
Selon Bachelard, cela est impossible. En effet, avoir des opinions empêcherait l’exercice dela raison et serait même contraire à l’esprit scientifique. Dans l’extrait de La formation de l’esprit scientifique, il met l’accent sur l’obstacle que représente l’opinion pour l’avancée de l’esprit scientifique. Selon lui, l’opinion permet à l’esprit d’avoir des réponses toutes faites (la plupart du temps fausses) sans efforts de recherche, alors que l’esprit scientifique requiert l’attituded’une recherche des bonnes questions pour parvenir aux réponses essentielles.
Dans une première partie, Bachelard donne ses arguments sur le fait que l’opinion est un véritable obstacle à la progression de l’esprit. Et il explique, dans une seconde partie, quelles sont les choix à faire pour l’évolution de l’esprit d’une manière scientifique.

C’est ainsi que Bachelard expose son point de vue surl’opinion. En effet, elle ne conduit pas forcément à la vérité. On pourrait parvenir à cette dernière par chance, mais le raisonnement suivi serait faux car l’essentiel, pour atteindre à la vérité, est la façon dont on y est parvenu. C’est donc sur ce point que la science s’oppose à l’opinion car en effet, la science possède un « besoin d’achèvement » et un « principe ». Cela signifie que pourfaire de la science, il faut d’abord avoir un fondement d’une connaissance. La science se base sur des connaissances et les utilise afin de déduire d’autres connaissances à l’aide de démonstrations, d’expériences ou autres. Ce qui est donc contraire à l’opinion qui donne une réponse à une question ou un problème sans aucune réflexion supplémentaire. D’ailleurs, l’expression « donner son opinion »signifie simplement qu’il faut donner son avis sur une chose concrète mais sans y réfléchir profondément. Cependant, comme le dit Bachelard, il arrive à la science de « légitimer l’opinion », cela signifie que l’on a le droit que le faire, d’utiliser l’opinion malgré la fausseté de son raisonnement. L’opinion existe et est légitime, mais elle ne devrait justement pas exister. « L’opinion pense mal ;elle ne pense pas », l’auteur insiste de nouveau sur le raisonnement suivi par l’opinion : l’impression de la première partie de cette phrase serait que l’opinion pense mal, d’une mauvaise façon, or la seconde phrase nous indique qu’elle ne pense pas. Donc, au final, on comprend que puisque l’opinion ne raisonne pas, elle ne pense pas. Et si elle ne pense pas, sa pensée est mauvaise, elle pensedonc mal. L’opinion se base simplement sur l’observation et l’expérience et non la réflexion. Ainsi, l’esprit qui se limite à l’opinion ne possède que peu de connaissance.
Cependant, l’homme non scientifique ou non philosophique a un certain nombre de besoins à remplir. Il ne possède qu’une vision utilitaire, ce qui l’empêche donc de connaitre « les objets » : « En désignant les objets par leurutilité, elle s’interdit de les connaitre. » Seul une vision extérieure permettrait de voir enfin l’objet profondément. Par exemple, il existe de nombreux objets sur terre pour lesquels l’homme possède une autre vision que celle qui les caractérise. L’échelle en est un parmi d’autres. Beaucoup de gens se disent que passer sous une échelle est un mauvais présage alors que c’est un simple objet.L’homme focalise donc ses intérêts à un objet et ne retient que cette partie là. De même pour le miroir qui, lorsqu’il sera brisé, sera lui aussi un mauvais présage. Or, le miroir est un objet parmi tant d’autre qui n’a rien de particulier. Ou alors, le simple fait de souhaiter jeter une pièce dans une fontaine en faisant un vœu rassure l’homme quant à ses espérances et ses projets. L’homme a donc...
tracking img